Les 100 qui font bouger la France . Voici donc le nouveau magazine que France 2 inaugurait le 9 octobre sur le thème de l’école. Décevante, forcément décevante, cette émission sans débat ni réflexion véritables. Certes quelques reportages intéressants (par exemple sur le collège Chlistène), mais sur le plateau un talk-show comme tant d’autres où l’animatrice se fait valoir, où les applaudissements systématiques donnent une illusion de consensus, où règnent simplisme et relativisme. Sur son blog , notre ami Philippe Watrelot qui a participé à l’émission, nous fait part de ses réactions et exprime un sentiment : l’amertume teintée de combativité. Retenons ce dernier terme, car effectivement, malgré des règles biaisées, des partis pris et la nécessité du spectacle, notre combat doit aussi se mener sur le terrain des médias, non seulement pour y prendre notre place et apporter la contradiction à des anti-pédagos omniprésents, mais aussi au quotidien de la classe pour faire en sorte que nos élèves apprennent à exercer leurs regards critiques.
Et cependant, les Cahiers viennent de sortir un numéro d’une réelle actualité, L’école maternelle aujourd’hui (N°456) . Alors qu’un rapport récent du HCE, met particulièrement en cause la maternelle et qu’une commission tout juste nommée doit définir un « vrai » programme pour une maternelle qui serait « en friche », notre dossier témoigne d’une école qui certes s’interroge, mais qui recherche, innove et réussit.
De même l’ouvrage qui vient de paraître Réussir le passage de l’école au collège (co-coordonné par Jean-Michel Zakhartchouk), de la collection Repères pour agir, fourmille d’exemples de pratiques, d’idées originales et de pistes concrètes, empruntables par tous.