Tab1_brocco.gif

Quelques caractéristiques comparées des 2 groupes de départements
en sous réussite et en sur réussite maximales

Tab1_brocco.gif

Lecture du tableau

L’indice de précarité qui caractérise la composition sociale des publics d’élèves est de -0,7 en moyenne pour le groupe des 12 départements en sous-réussite maximale et de -0,2 pour le groupe opposé. (Egal à zéro par construction pour la France, cet indice varie de -10 (public très favorisé) à +15 (très défavorisé).
Le nombre moyen de collège par département s’élève à 82 dans le premier de départements et à 32 dans le deuxième groupe.
Pour le premier groupe, la moyenne des résultats à l’évaluation 6ème est 66,3 tandis que la moyenne attendue en fonction des caractéristiques sociales des élèves est 70,3, soit un déficit de 4 en moyenne.
Pour l’évaluation, 6ème puis l’indice de précarité, les disparités entre collèges sont mesurées en les classant puis en calculant l’écart entre celui dont le rang correspond aux décile 9 (90% des collèges sont « en dessous ») et celui dont le rang correspond au décile 1 (10% des collèges sont « en dessous »).
La dernière colonne indique la proportion de collèges situés en zone rurale ou en ville isolée (catégorie INSEE).

Inégalités de réussite scolaire selon les départements et l’origine sociale des élèves
Moyenne Maths-Français aux épreuves du DNB 2004

Tab2_brocco.gif