Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative qui vit de ses abonnements et ventes au numéro.
Pensez à vous abonner sur notre librairie en ligne, c’est grâce à cela que nous tenons bon !

Apprendre par le corps

Dossier coordonné par Mélanie Horwitz et Évelyne Clavier

Si corps et mental sont indivisibles, pourquoi l’enseignement semble-t-il ne s’adresser souvent qu’au « cerveau » de l’élève ? Pourquoi notre système privilégie-t-il apparemment des corps assis pour apprendre ? Et si bouger, se déplacer, sentir, percevoir, manipuler, expérimenter étaient aussi des situations propices aux apprentissages, à tous les apprentissages et à leur accès pour toutes et tous ?

Ce dossier cherche donc à interroger comment la mobilisation du corps de l’élève permet à celui-ci d’apprendre. Nous pourrons ainsi voir que le corps, sujet d’étude en SVT par exemple, ou d’éducation, en EPS ou en danse, est aussi un vecteur pour apprendre, quelle que soit la discipline scolaire enseignée.

Pour cela, nous faisons appel aux enseignants, aux chercheurs, aux médiateurs et à tous ceux et celles qui pensent et proposent des démarches qui impliquent de manière disciplinaire ou interdisciplinaire le corps des élèves dans les apprentissages, de la maternelle à l’université, sans négliger la formation des adultes.

Nous souhaitons recueillir des articles sur des « outils » pédagogiques transposables dans différents contextes, des témoignages concrets sur des pratiques physiques, kinésiques, sensorielles, gestuelles, qui impliqueraient le corps des élèves à des fins cognitives.

Du débat mouvant aux pratiques théâtrales et chorégraphiques, des expériences immersives ou en réalité virtuelle aux jeux de rôles, quels dispositifs pédagogiques engagent le corps des élèves et pourquoi ?
Dans quels espaces est-il possible de faire place au « corps apprenant » : au sein des classes, flexibles ou non, en se déplaçant dans la classe, dans l’école, dans des musées, à l’extérieur ?
Comment cet apprentissage a-t-il lieu : avec quels objectifs mais aussi en dépassant quels obstacles, en levant quelles réticences ?
Comment peut-on également inclure dans ces pratiques ceux et celles dont les corps ont plus de difficultés à entrer dans le mouvement ? Comment, à rebours, ces « apprentissages par corps » peuvent-ils faciliter l’accès au savoir pour ceux qui en sont le plus éloignés ?
Et d’ailleurs, quels savoirs le corps permet-il de développer ? Comment sa plus grande implication dans la classe peut-elle jouer à la fois sur les apprentissages mais aussi sur le climat scolaire et le développement des compétences psychosociales ?

Et, par ailleurs, nous appelons à ce que ce dossier soit l’occasion de faire le point sur ces théories qui pensent le corps de l’élève dans sa relation à l’acte d’apprendre, que ce soit dans le cadre plus ancien de l’éducation nouvelle, ou dans ceux plus récents de l’énaction ou de la conception universelle de l’apprentissage.

Pour finir, que nous disent les sciences cognitives, les sciences de l’éducation et de la formation sur le rôle du corps dans les apprentissages ? Ainsi cherchons-nous des articles décrivant cette place, afin que ce soit aussi peut-être le moment de revenir sur des débats qui traversent l’école depuis longtemps : qu’en est-il aujourd’hui de la vieille dichotomie philosophique du corps et de l’esprit, par exemple ?

Nous attendons vos propositions sous la forme d’un résumé d’une dizaine de lignes maximum avant le 15 avril 2024, en précisant qui vous êtes. Nous échangerons ensuite avec vous pour définir la façon dont votre article pourra s’inclure dans le dossier et nous discuterons de sa dimension.

Envoyez vos propositions simultanément à (remplacer [at] par @) :
evelyne.clavier[at]cahiers-pedagogiques.com
melanie.horwitz[at]cahiers-pedagogiques.com