Acteurs d’entretien

La sociologie oppose souvent les agents (sans véritable pouvoir d’agir) aux acteurs (disposant d’une véritable autonomie). La distinction se brouille si l’on s’approche des pratiques. Ainsi des agents d’entretien. Le langage courant a rejeté la dénomination de « techniciens de surface » sans doute parce que leur action n’a rien de superficielle. Leur métier ne consiste-t-il pas à prendre soin des autres en rendant agréables les lieux de travail ? Les quelques mots qu’ils échangent tôt le matin ou tard le soir avec les autres travailleurs de l’école contribuent à entretenir un bon climat scolaire. Il serait dommage qu’un numéro des Cahiers pédagogiques dont le dossier traite des entretiens en milieu scolaire les oublie.

À propos d’agents, d’acteurs et d’entretiens : à la rentrée, le ministre a fait envoyer à tous les établissements un Nouveau guide républicain. L’une des trois parties traite de la marche suivre en cas « d’atteinte à la laïcité » puisque telle est la formule employée pour rassembler dans un même corpus des écarts à la loi ou à la règle associés (à tort ou à raison) à des motifs religieux. Le rapport annuel de l’Inspection générale de l’éducation, de la santé et de la recherche indique que la plupart des écarts signalés, dont le volume demeure stable depuis 2016, aboutissent à un retour à la normale après… un entretien. Le vadémécum La laïcité à l’école préconise aussi le dialogue pour aborder ces situations. Avec une conception de l’entretien simple voire simpliste : « un dialogue précède obligatoirement toute procédure disciplinaire […] il convient de faire comprendre aux élèves et aux familles le fonctionnement et les exigences de l’école républicaine ».

Ainsi, le terme d’entretien cache des conceptions des relations bien différentes et divergentes !

Dans le contexte préélectoral, il semble, hélas, qu’on ne peut guère attendre autre chose que ce discours de pseudofermeté qui tend à réduire les acteurs de l’éducation à des agents de l’ordre dans une société à ce point sous emprise qu’elle se prend à avoir peur de ses propres enfants.

Décidément, publier un dossier des Cahiers pédagogiques sur les entretiens en milieu scolaire est un acte politique.

Yannick Mével

Article paru dans le n° 572 des Cahiers pédagogiques, en vente sur notre librairie :

 

 

Entretiens en milieu scolaire

Coordonné par Michèle Amiel et Anne-Marie Cloet-Sanchez
L’entretien est une forme d’échanges avec les élèves, les familles, les collègues, les personnels ou les stagiaires, etc. Entre souci de relation et exigence d’efficacité, son exercice montre que c’est une compétence qui peut se développer, et devenir même un réel support des apprentissages pour chacun.