Accueil > Publications > Articles en ligne > Un volcan dans tous ses états


N° 508 Apprendre à chercher, chercher pour apprendre

Un volcan dans tous ses états

Bénédicte Dubois-Gryspeert

Autre exemple d’utilisation d’une carte heuristique pour répertorier et organiser sous une autre forme les informations disponibles sur un schéma : une autre façon de mémoriser et de comprendre.

Pour développer chez les élèves les compétences nécessaires à la recherche documentaire, j’utilise un outil très efficace : la carte heuristique. L’exemple suivant (cliquez sur l’icone du pdf) montre comment organiser des informations présentées dans un document sur les volcans.

PDF - 345.3 ko

Les élèves doivent observer en détail le schéma pour répertorier puis exploiter les différents éléments, les organiser dans la carte heuristique et parvenir ainsi à une vision globale et synthétique du document. Cette représentation arborescente démarre d’une idée centrale. Les élèves utilisent également des liens entre les éléments du document.

Ils établissent des comparaisons, favorisant ainsi la logique et la compréhension du support exploité. L’arborescence hiérarchisée de la carte heuristique invite à élaborer des hypothèses, des déductions, des inférences, rendant de ce fait les élèves plus acteurs. En ajoutant leur touche personnelle par la déduction de nouvelles connaissances, ils mémorisent davantage d’informations. Rappelons aussi que la reformulation d’informations est déjà un moyen efficace de traiter l’information nouvelle.

La carte heuristique mobilise plusieurs mémoires et les fait interagir :

  • la mémoire perceptive grâce à l’utilisation de dessins, de schémas, de symboles, de photos en couleurs...
  • la mémoire sémantique qui intègre l’information dans un réseau préexistant et qui encourage à faire des liens avec ce qu’on connaît déjà (la poésie de Victor Hugo par exemple).
  • la mémoire épisodique, fortement liée aux émotions et à l’aspect affectif, qui fait surgir des expériences vécues (visite du site Vulcania pendant les vacances, le rappel de documentaires télévisés sur les volcans, évènements liés aux volcans …).

Bien entendu, l’usage de ces "cartes" doit faire l’objet d’un apprentissage collectif et d’entrainements individuels fréquents, gage d’un développement des compétences info-documentaires.

Bénédicte Dubois-Gryspeert
Responsable de formation BEP-ASH, IFP Nord Pas de Calais.


Que faut-il savoir faire ?

Quelles sont les capacités cognitives mobilisées lors d’une activité de recherche documentaire et d’exploitation d’informations ?

La première concerne la capacité à explorer, c’est-à-dire considérer l’ensemble des données d’un document. Quand cette capacité n’est pas maitrisée, l’élève se disperse, donne des réponses immédiates, sans prendre de recul.

Savoir réunir et relier des éléments informatifs, établir des liens entre eux : l’élève qui ne sait pas bien le faire traite isolément les informations, ne perçoit pas leur aspect logique et n’a qu’une compréhension partielle du document.

Dans le même registre, on peut mentionner la capacité à comparer, c’est-à-dire rapprocher des éléments, confronter leurs rapports, dégager des ressemblances et des différences (comparer des données dans un tableau et dans un schéma par exemple).

La lecture de documents nécessite aussi de mobiliser sa mémoire sémantique, celle qui fait référence à la culture générale, aux connaissances qui sont stockées à long terme, faute de quoi l’élève n’établit pas de liens entre ce qu’il connaît déjà et les informations nouvelles.

Inférer ou tirer les conséquences d’informations données implicitement est également indispensable : l’élève doit se poser des questions, formuler des hypothèses, établir des relations de cause à effet entre les éléments.

Sélectionner les informations importantes et pertinentes, les classer en catégories aide à conceptualiser, à mémoriser et évite ainsi le traitement parcellaire des informations.

B. D.-G.

Article complémentaire au dossier du numéro :

JPEG - 19.6 ko
Cliquez pour découvrir ou commander

Apprendre à chercher, chercher pour apprendre
Revue n°508 - novembre 2013

 

Comment les élèves se débrouillent-ils d’une tâche de recherche, de tri d’exploitation d’informations, en utilisant des supports papier ou numérique ? Comment les aider à développer ces compétences "info-documentaires", à passer de l’information identifiée au savoir assimilé et mobilisable ?


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    Un projet bien mené
  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    Bibliographie
  • L’actualité éducative du n° 533

    Une refondation à poursuivre !
  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    Un cadre précurseur pour enseigner les sciences en maternelle
  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    EPI «  Passerelle  »
  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    La Main à la pâte en éducation prioritaire, dans la durée
  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    En technologie, l’investigation est-elle suffisante ?
  • N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    Monsieur, peut-on utiliser Minecraft ?
  • L’actualité éducative du n° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

    «  Ma crainte, c’est que l’école se referme  »
  • L’actualité de la recherche - N° 533

    L’oppression par le genre : une entrave à l’égalité