capturelibrairie.jpg

Le week-end a été riche. Les critiques du ministre se développent, on interroge les réformes, et le numérique s’étale. Quelques ressources pour terminer cette revue d’ouverture de la semaine.


Blanqueries

L’ imposture Blanquer
Les révélations de Médiapart puis de Libération sur la création d’ «Avenir Lycéen» et la réécriture de communiqués d’élus lycéens par les rectorats et l’administration centrale du ministère commencent à éclabousser le Ministre lui- même. Dans le milieu enseignant, beaucoup se prennent à rêver à son départ tant il cumule un niveau de détestation rarement atteint.
Pourtant Jean-Michel Blanquer dans l’opinion et dans les médias semble bénéficier d’une sorte d’immunité qui l’épargne jusqu’à maintenant. L’objet de cet article n’est pas de revenir sur l’«affaire » en cours mais de s’interroger sur les raisons de cette image qui reste positive et de démonter l’imposture Blanquer ou plutôt LES impostures
.”

Enquête sur la galaxie Jean-Michel Blanquer Par Mattea Battaglia et Violaine Morin
Le ministre est à la tête d’un des portefeuilles les plus étoffés de la Ve République : l’éducation nationale, la jeunesse et les sports. Il navigue entre les crises grâce à de solides réseaux de fidèles, dont certains sont ses amis depuis toujours. Au risque d’imposer un mode de gouvernance « vertical ».”

Les batailles perdues de Jean-Michel Blanquer Par Anthony Cortes et Louis Hausalter
Derrière la polémique sur Avenir lycéen, ce syndicat que le ministre est accusé d’avoir instrumentalisé, apparaît surtout l’échec du ministre à engager un basculement culturel dans le monde très figé de l’Éducation nationale.”

Jean-Michel Blanquer: «La protection des enseignants doit être accentuée»
ENTRETIEN – “Alors que le rapport de l’Inspection générale sur l’assassinat de Samuel Paty vient d’être publié, le ministre de l’Éducation souligne la réactivité de l’équipe éducative avant le drame. Il propose des pistes d’amélioration pour lutter contre la haine en ligne et le cyber harcèlement.” Par Marie-Estelle Pech et Caroline Beyer


Réformes

Une chance pour la France“: Macron plaide pour l’enseignement de l’arabe à l’école par Hugues Garnier
Le président de la République veut remettre l’apprentissage de l’arabe “dans la République” dans un souci de lutte contre le séparatisme mais aussi de reconnaissance.
“Cela a quelque chose à apporter pour notre pays”. Interrogé ce vendredi soir sur le média Brut, Emmanuel Macron a plaidé pour l’enseignement de l’arabe à l’école, notamment pour les élèves qui pratiquent d’ores et déjà cette langue dans leur famille
.”

Ecole obligatoire dès trois ans : Macron revoit sa copie
Selon nos informations, si la mesure annoncée par le président restera dans le texte final du projet de loi sur les séparatismes présenté mercredi, elle sera plus souple que prévu avec des exceptions pour l’instruction à domicile dépassant le seul cas des enfants malades.”

La fusion annoncée des corps d’inspection interroge l’avenir des écoles
Les IEN et les IPR c’est bientôt fini. Les 7 et 14 décembre, deux réunions du groupe de travail “inspections” devraient dessiner les conditions de la création d’un corps unique d’inspecteurs. Et la FSU prépare déjà la création d’un syndicat unique des IEN et IPR. Ce vieux projet est poussé en ce moment par le ministère. Si les deux corps concernés sont prêts à se laisser faire, cette refonte de l’inspection va interroger l’organisation des écoles. En fusionnant les deux inspections le ministère envisage t-il de faire disparaitre les IEN (inspecteurs du 1er degré) et de confier aux directeurs d’école, sous une forme ou sous une autre, les pouvoirs hiérarchiques des IEN ?

L’OZP dénonce “l’escamotage” de l’Education prioritaire
Le colloque national de l’OZP, le 5 décembre, a été l’occasion d’une analyse fine du bilan des 5 années de refondation de l’éducation prioritaire réalisée par Marc Bablet, Anne Armand et Jean-Yves Rochex. On retiendra de cette matinée l’intervention de Marc Douaire, président de l’OZP, sur la nouvelle politique de l’éducation prioritaire qui se met en place. “Rien ne vient fonder les raisons de ce « remodelage », la situation des « écoles orphelines » comme le traitement des effets de seuil trouvant souvent des solutions dans le cadre des politiques décidées par les recteurs”, explique t-il. “

« Le concept même d’éducation prioritaire est en jeu »
Après l’annonce d’une expérimentation de la réforme de l’éducation prioritaire dès septembre 2021, le sociologue Daniel Frandji rappelle les quarante ans de politiques en direction des établissements en difficulté, et s’inquiète du virage amorcé et du risque de « mise en concurrence des territoires et des établissements ».” Propos recueillis par Séverin Graveleau

TRIBUNE. L’école à domicile peut être aussi républicaine
Six dirigeants de l’enseignement à distance estiment que la limitation de l’instruction à domicile, prévu dans le projet de loi “confortant les principes républicains”, serait “une triple erreur” de la part du gouvernement.”

Instruction en famille : l’exécutif recule
L’instruction à domicile sera « beaucoup plus encadrée » qu’aujourd’hui, assure le ministre de l’Education. Mais, face à cette mesure très contestée, Jean-Michel Blanquer se veut aussi « rassurant vis-à-vis de ceux qui n’ont rien à craindre sous l’angle de la violation des valeurs de la République ». L’exécutif revient sur ses envies de quasi-interdiction.”

Covid-19 : les profs de sport poussent un cri d’alerte et veulent un plan d’urgence par Marie Quenet
La semaine de l’Education physique et sportive (EPS), qui se déroule du 7 au 11 décembre, sera l’occasion de booster les pratiques des élèves et de faire entendre les revendications des enseignants.”


Numérique

Villeneuve-sur-Lot aura son Campus connecté
La communauté d’agglomération du Grand Villeneuvois (CAGV) fait partie des 15 territoires sélectionnés pour la création d’un Campus connecté. Il sera implanté à Villeneuve et sera le point de départ d’une dynamique sur la formation dans la bastide.”

Tulle retenu pour devenir “campus connecté” en Nouvelle-Aquitaine
Les élus de Tulle Agglo avaient lancé, lundi 9 décembre 2019, il y a tout juste un an, un projet de campus connecté.
Une initiative afin de renforcer le futur campus universitaire de Tulle, qui devait initialement ouvrir ses portes à la rentrée 2020, mais dont les travaux ont été retardés à cause du Covid. Au bâtiment 419, toujours en chantier, en plus des futurs infirmières et professeurs des écoles, la ville de Tulle pourra ainsi accueillir une promotion de 10 à 15 étudiants pour un enseignement supérieur à distance, sur une large palette de disciplines
.”

Un campus connecté pour étudier au Puy-en-Velay

Je suis professeur et mes étudiants à distance deviennent des “zoombies. par Louis de Mesnard Professeur à l’université de Bourgogne, agrégé de sciences économiques
L’enseignant parle à son ordinateur, les examens sont biaisés, l’étudiant disparaît et il n’aura que peu bénéficié de l’enseignement reçu à distance.”

Les universités vont rouvrir dès la rentrée de janvier de manière progressive
La décision a été annoncée vendredi après-midi par le Premier ministre Jean Castex aux représentants de l’enseignement supérieur.”


Ressources

La méritocratie, une machine à inégalités
La méritocratie n’atteint pas ses promesses. La survalorisation des seuls mérites académiques et économiques nourrit des clivages croissants entre gagnants et perdants. Comme le montrent deux ouvrages parus récemment sous la plume d’universitaires américains : Michael Sandel professeur vedette de l’université Harvard et Daniel Markovits, professeur de droit à Yale.” Article intéressant mais les études portent sur l’univers américain. Il y a donc une sacrée différence avec le contexte français dans lequel la mécritocratie est liée au mythe de l’égalité des chances comme projet politique organisé par l’Etat, ce qui n’est pas le cas aux USA.

Qu’est ce qu’enseigner aujourd’hui ?
” « Qu’est-ce qu’enseigner ? », une question familière et récurrente donc, que l’année 2020 aura toutefois mise en relief de façon spécifique”. Sous la direction de Monique Chestakova et Pierre Pilard, la revue Administration & éducation (n°168) tente une réponse à cette vieille question. Abordant les questions de l’identité professionnelle, des valeurs et des pratiques elle propose une lecture du métier intéressante , varie mais qui évite les questions qui fâchent.”

« Le point de départ des radicalismes religieux est une martyrologie, qui va légitimer la violence »
Pierre Conesa, spécialiste des radicalismes religieux, déplace notre regard focalisé sur l’islam en montrant que toutes les religions produisent des radicalismes.” Propos recueillis par Youness Bousenna, abonnés

Bernard Desclaux


capturelibrairie.jpg

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

Suggestions thématiques:
N° 513 – Quelle éducation laïque à la morale ?
Dossier coordonné par Elisabeth Bussienne et Michel Tozzi
mai 2014
Que s’agit-il d’enseigner, pour ce qui ne peut se réduire à une discipline scolaire ? Dans quel objectif, entre pacification des relations et formation du jugement moral ? Qui pour le faire, dans quel cadre ? Bien des questions, et ce dossier ose dès maintenant des réponses, dans la conviction que nous touchons là à un rôle fondamental de l’école.

Hors-série numérique Travailler avec le dessin de presse
Dossier coordonné par Florence Castincaud
Juin 2018
Faire entrer le dessin de presse dans la classe : pourquoi ? Comment ? Parce que le trait de crayon est un outil alternatif pour faire entrer dans l’analyse et la réflexion, parce que le dessin génère des pratiques nouvelles, parce qu’il ne laisse personne indifférent, parce qu’il offre un vrai espace à la liberté de pensée. Mais lire et comprendre un dessin de presse, cela s’apprend ! Témoignages de professeurs, de dessinateurs, récits de pratiques et bien sûr florilège de dessins !
N° 530 – Former les futurs citoyens
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?


N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?
Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac – Jean-Charles Léon – Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF – Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.