L’enseignement de la langue, mission essentielle de l’École à tous les niveaux, connaît des turbulences depuis plusieurs années. La crise est-elle apparente ou réelle ?
Ce numéro prend donc place dans un contexte de débat et paraît au moment où de nouveaux programmes pour le primaire viennent de réintroduire le mot « grammaire » en synonyme de « étude de la langue ». On revient sur le débat autour de l’enseignement de la langue, avec des points de vue qui ne font pas consensus, avant de faire de nombreuses propositions didactiques : savoirs, démarches, choix des notions et des supports, sans oublier la perspective transdisciplinaire ni l’enseignement du lexique. Le dossier s’achève par une réflexion sur la diversité linguistique, la variation et les relations du français avec les autres langues. Un plaidoyer pour une conception de la grammaire ouverte, dynamique et réaliste.