Comment être un pédagogue au long cours et tenir la distance d’une vie entière d’enseignement ? Comment naviguer ainsi de classe en classe, de jour en jour et d’année en année sans craquer, en restant motivé et créatif jusqu’au bout ?

Mais aussi comment surmonter les difficultés d’une si longue traversée : le stress, la fatigue, les conditions de travail pas toujours idéales, les conflits, les tentations d’emprunter des lignes de fuites, d’abandonner pour faire autre chose, ailleurs ? Nous avons voulu ici faire appel essentiellement à ceux et à celles qui sont en classe au quotidien pour qu’ils nous disent comment ils le vivent, comment ils s’y prennent pour y demeurer avec plaisir, tendresse et ardeur, avec peines et problèmes, avec courage, constance, avec passion ou scepticisme, avec leurs élans, leurs désespoirs et leurs rebonds… et avec leurs élèves ! Nous avons voulu regarder la classe au quotidien.