Travailler aussi en grand groupe
Une discussion sereine sur les relations entre les effectifs et la pédagogie, la réussite scolaire ? Pourquoi pas. Souvent nous pensons, disons que nous avons trop d’élèves mais, à quel nombre se situe le trop ? Maternelle à trente, seconde à trente-cinq, amphi à cent cinquante ?
Dans ce dossier nous vous proposons des réflexions d’enseignants confrontés à ces groupes (comment le vivent-ils, qu’en pensent-ils…) et des contributions de chercheurs, d’historiens (les liens entre les effectifs et la réussite scolaire, l’enseignement mutuel…). Et puis aussi des témoignages de recherches, de pratiques sur ce qu’il est possible de faire, d’inventer dans les classes de primaire ou de secondaire, à l’université et ailleurs (assemblées générales, cafés philosophiques…)
Des contributions qui explorent les différentes facettes du débat, ses aspects idéologiques et politiques, organisationnels, pédagogiques.

Comment faire avec les réformes, en collège et lycée ?
Depuis 1997, de nouveaux dispositifs se mettent en place dans les établissements du secondaire. « Coquilles vides » dans certains cas, ils peuvent être des ferments de changements essentiels si on prend vraiment au sérieux leurs finalités. Du coup, il est inévitable qu’ils provoquent remous et polémiques. Pour y voir plus clair, nous sommes allés « sur le terrain » pour voir comment fonctionnent les TPE, l’heure de vie de classe, l’aide individualisée seconde et la remédiation sixième, le tutorat, l’éducation civique, juridique et sociale… et comment peuvent se mettre en place les travaux croisés, les programmes de français ou la nouvelle pédagogie de l’oral.