Jean-Luc Cazaillon, président, est revenu sur la dernière rencontre avec le ministère, sur la présence du CAPE au salon de l’éducation. Il a été rappelé combien avait été important le moment en présence de Vincent Peillon et des autres ministres. Un moment fort, de l’avis des présents.

reunion_1.jpg

Un travail sur les rythmes scolaires est en cours, destinée à suivre les mises en place. Une commission se penche sur les fonctions des projets et conseils d’école, sur l’innovation pédagogique, sur les apports des différents temps éducatifs, etc. Une journée d’étude devrait avoir lieu pour présenter ce travail et le poursuivre.

reunion_2.jpgUn point a également été fait sur les ESPÉ, puisque le CAPE est en mesure d’apporter dans la formation continue et initiale des savoir-faire divers et originaux, être le signe d’une ouverture de l’école sur la société et de la société sur l’école, et en mesure aussi de faciliter ensuite la coopération entre école, municipalités, associations.

Enfin, un retour sur l’organisation et les actions des CAPE académiques a été fait. Un tissage national est en cours, qui rend optimiste pour la suite.