zakhartchouk.jpg.jpgAprès une lecture rapide du projet de loi d’orientation ce mercredi soir, on peut dire que le socle est très présent, et de manière explicite ; les mots sont aussi importants. Il est aussi réaffirmé l’importance des pratiques pédagogiques en cohérence avec le socle. Les partisans d’une vraie refondation devront réagir pour qu’il n’y ait pas dénaturation, et que des points qui restent flous s’éclaircissent dans le bon sens (la validation des compétences,par exemple). La suppression du HCE tel qu’il était devenu est une bonne chose. On verra la composition du conseil national des programmes. Quant aux liens école-collège, c’est timide, mais je craignais un abandon des expérimentations.

C’est un point d’appui, mais tout reste à faire. La tonalité est bien différente quand même au discours de ces dernières années, et l’objectif de réussite des élèves les plus fragiles est bien présent. Je craignais plus de reculs et de concessions à certains.