galopeau1.gif

Le collège de Dormans est situé en plein vignoble champenois et les élèves proviennent de plus de trente communes toutes différentes.

L’étude du patrimoine étant au programme d’éducation civique de 6è, je fais avec la classe une « tempête de cerveaux » sur ce qu’on peut mettre derrière ce mot. L’un des élèves sert de secrétaire pour prendre en notes toutes les idées. Puis je leur donne une fiche de consignes et un délai de deux mois dont une période de vacances pour aller enquêter dans leur village à la recherche de ce patrimoine.

galopeau1.gif

Les élèves peuvent se regrouper par village pour aller rencontrer le secrétaire de mairie qui, par exemple, va leur donner un plan du village et quelques documents. Ils peuvent aussi interroger les plus âgés, leurs parents, et souvent ceux-ci les épaulent dans leur exploration. Des secrétaires de mairie leur font des photocopies de plans, de documents ; d’autres les envoient promener !

Je trouve alors dans les petits dossiers qui me sont rendus, un inventaire des calvaires, des lavoirs qui sont encore nombreux par chez nous, des descriptions de fête de village, des travaux de restauration d’une halle, d’une église, des plans sur lesquels tous les lieux dont ils ont parlé voisinent avec leur propre maison !

Galopeau2.gif

Certains prennent des photos, d’autres dessinent, et tous mettent beaucoup de cœur à montrer leur village avec des particularités que je découvre au fil des années grâce aux travaux des enfants.

La grande difficulté pour certains sera d’aller à la mairie : il faut oser, il faut connaître les horaires d’ouverture. Pour d’autres c’est plutôt une difficulté scolaire, ils ont du mal à présenter leur travail et à classer leurs informations.

Pour valoriser ces recherches je n’ai pas vraiment diffusé ces travaux jusqu’à maintenant, j’ai seulement mis en ligne sur le site du collège une compilation de deux dossiers sur Dormans.

Le site du collège prenant de l’ampleur, j’ai l’intention d’ajouter comme objectif de produire des dossiers que je mettrai en ligne. Écrire pour être lu par d’autres que le prof ou les parents est, me semble-t-il, une motivation supplémentaire que je vais exploiter dès la prochaine année scolaire. Il me semble aussi que cela peut être une occasion de valoriser le patrimoine de nos villages et de le faire redécouvrir par les adultes.


Galopeau3.gif


Christine Galopeau de Almeida, Professeur d’histoire géographie et éducation civique au collège de Dormans dans la Marne.

Consulter le site du collège avec les pages sur Dormans