Accueil > Publications > Articles en ligne > Une mise en mouvement partagée : le dispositif en quatre temps de (...)


N°393 - dossier “Accompagner : une idée neuve en éducation”

Une mise en mouvement partagée : le dispositif en quatre temps de l’autographie projets de vie

Par Françoise Bernard


Dans un environnement socio-économique qui demande à repenser fréquemment sa trajectoire professionnelle, à faire face à des échecs, des rejets et des réussites, comment l’école peut-elle être accompagnatrice de projets de vie ?

Dans ce contexte, comment les enseignants ou les formateurs peuvent-ils être pédagogues au sens étymologique du terme ?
Si l’on veut permettre à des jeunes de se prendre en charge, leur donner la culture du risque, ne faut-il pas que ceux qui les encadrent s’y soient eux-mêmes confrontés ?
À l’heure d’aujourd’hui, mobilité et flexibilité semblent être le leitmotiv de toute réflexion sur l’emploi. Ce qui implique à la fois l’acceptation du risque, la connaissance à la fois de l’environnement et de soi-même ; autrement dit, cela ne va pas de soi !

Pour être mobile, il est essentiel de partir d’un point fixe. Et n’est-il pas préférable de faire le point accompagné plutôt que seul ? Savoir faire le point sur soi, repérer ses atouts et ses compétences et surtout être " porté sur les ailes du désir " [1] reprend ici toute sa dimension.

J’ai toujours recherché la mise en éveil dans la rencontre avec l’autre de ce qui était enfoui sous un palimpseste d’écritures inachevées. Ce qui m’a amenée à élaborer la méthode Autographie Projets de Vie . Comme son nom l’indique, elle a pour fil d’Ariane la mise en mouvement, l’étude de ses projets de vie et ce, dans un groupe, à partir de soi dans une geste d’écriture adressée à l’autre. Non point un texte biographique chronologique mais des aperçus de palimpseste provoqués par la rencontre avec l’autre et qui suscitent surprise, éclats de lire et de rire et... mise en perspective de projets.

Elle est conduite depuis de nombreuses années tant dans l’enseignement que dans le monde de l’entreprise et des associations en France et à l’étranger.

Des professeurs passionnés par leur métier ayant suivi, il y a près de dix ans, les premiers séminaires Autographie Projets de Vie ®, ont désiré faire bénéficier leurs élèves de cette innovation. Ils s’appuient sur une démarche qui révèle non pas leurs manques mais la nécessaire complémentarité de technicités diverses au sein d’un travail en équipe.
C’est ainsi qu’est né dans le milieu scolaire un dispositif à quatre temps. Après un temps de présentation de la méthode à l’équipe éducative, les élèves suivent le même séminaire que leurs enseignants pendant deux jours consécutifs, en groupe-classe. Ils sont accompagnés de leur professeur, quelle que soit sa discipline, et oseront d’autant plus se découvrir et découvrir l’autre, que l’adulte les a précédés dans cette démarche et s’en porte garant. Les élèves se sentiront alors en confiance pour aborder la terra incognita de leur vie en devenir.
Le quatrième temps du dispositif est celui de l’élaboration en équipe pédagogique de réponses adaptées aux questions qui ont pu émerger et de l’évaluation de compétences communicationnelles et transversales qui pourront être reprises ultérieurement.

Françoise Bernard, Directeur de l’IFB, Conseil - Psychanalyste - Prix Jean Zay, Lauréate de la German Marshall Fondation.


[1" D’une identité piégée aux ailes d’un désir reconnu " ? in Pour Le Travail en question, n° 137, 1993.


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N° 545 - Accompagner en pratiques

    Enseignant et éducateur, alliés pour l’inclusion
  • N° 545 - Accompagner en pratiques

    Lire chez soi à l’ère du numérique
  • N° 545 - Accompagner en pratiques

    Au rap citoyen !
  • N° 544 - Les écrits de travail des élèves

    Les savoirs scolaires à l’oral et à l’écrit
  • N° 544 - Les écrits de travail des élèves

    Écrire sur le livre
  • N° 544 - Les écrits de travail des élèves

    Plus ou moins
  • N° 544 - Les écrits de travail des élèves

    Le discours de la méthode
  • N° 543 - Enseigner par cycles

    Passer le relai
  • N° 543 - Enseigner par cycles

    Du cours double aux classes de cycle
  • N° 542 - Bienveillants et exigeants

    Sur les traces des pédagogues européens