Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 5 février 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 5 février 2020

Bac — Malaise — Mila — Supérieur — Ressources

Du côté du bac ça coince toujours, le malaise enseignant s’amplifie et les réactions à l’affaire Mila se poursuivent. Quelques infos sur le supérieur et quelques ressources pour compléter cette revue.


Bac

Bac : Et maintenant la tambouille des notes...
Comment augmenter les notes des lycéens dans une épreuve où on en est plus à une fraude près ? En changeant les grilles dévaluation en cours de correction. C’est ce qui vient de se passer avec les nouvelles moutures des grilles d’évaluation des E3C en compréhension orale en langues vivantes. La nouvelle grille va permettre de rehausser les notes des candidats. Avec les derniers changements visibles dans le tableau de conversion, le nombre de points attendus pour un niveau A2-B1 en LVB augmente. Concrètement, un élève ayant obtenu 13 points scores en LVB ce qui correspondait à 11/20 au minimum avec l’ancienne grille, peut désormais espérer un 16 / 20. Les professeurs qui ont déjà corrigé leurs copies vont devoir reprendre leur calculatrice pour augmenter les notes des candidats. A noter que la grille d’évaluation n’apparait pas sur le logiciel de visualisation des copies et de correction Santorin…

Bac : Blanquer au pied du mur
"Le déni, tout comme l’intimidation et la pression, ne peuvent être un mode de gouvernance". La question posée par la députée socialiste Sylvie Tolmont à JM Blanquer le 4 février est la question du jour. Devant la multiplication des incidents lors des épreuves de controle continu du nouveau bac, après les syndicats, la question de la poursuite de ce triste épisode se pose. En tous cas elle est posée au ministre. Visiblement ébranlé, JM Blanquer n’a su répondre que par l’invective.”

Éducation. E3C, l’école de la répression par Olivier Chartrain
Gardes à vue, brutalités, plaintes, 0/20 systématique : la tension autour des épreuves de contrôle continu du bac se renforce de jour en jour.
Un retour à la réalité ? En déplacement lundi 3 février dans l’Essonne, Jean-Michel Blanquer a enfin concédé que les E3C (épreuves communes de contrôle continu) étaient perturbées dans environ 10 % des lycées et que, « sur ces 10 %, une partie a dû avoir un report des épreuves ». Une évolution notable puisque une semaine plus tôt, le ministre assurait encore que tout se passait bien et que les seuls problèmes venaient de ceux qui les suscitaient pour pouvoir les dénoncer. Reste que ces 10 % semblent toujours bien éloignés de la réalité, et du véritable chaos engendré dans un nombre grandissant d’établissements à travers le pays
.”


Malaises

« Une réévaluation des métiers de l’enseignement et de la recherche est essentielle »
Tribune de Claudio Galderisi, Professeur de langues et littératures de la France médiévale à l’université de Poitiers, président d’honneur de Qualité de la science française et Olivier Beaud, Professeur de droit à l’université Paris-2-Panthéon-Assas, président d’honneur de Qualité de la science française
Pour rendre son rayonnement à la recherche française, la loi de programmation en préparation devra surmonter les désillusions et la méfiance d’une partie de la communauté universitaire, soulignent le juriste Olivier Beaud et le philologue Claudio Galderisi, dans une tribune au « Monde ».”

Nouveau bac, réforme des retraites… Ces enseignants qui ont perdu confiance en leur ministre Par Mattea Battaglia
Une défiance profonde s’est installée entre Jean-Michel Blanquer et les enseignants, que le début des épreuves de contrôle continu du bac, lundi, ne va pas améliorer.

Dossier : Malaise enseignant, l’envers du métier par Aurélie Djavadi Chef de rubrique Education (The Conversation)
Au-delà des clichés un peu passés sur les maîtres d’école à la Marcel Pagnol, derrière les reconversions vers l’enseignement et les discours enchantés sur un « métier qui a du sens », le quotidien des professeurs n’est pas un long fleuve tranquille. On le sait depuis longtemps. Mais, de #Pasdevague en 2018 aux manifestations contre la réforme des retraites depuis quelques semaines, en passant par le mouvement des « stylos rouges », les récentes mobilisations remettent le sujet sur le devant de la scène.”

Enseignement : la souffrance éthique au travail Par prof d’allemand
L’état de l’Ecole ces dernières années, les réformes politiques mises en place, le manque de confiance des gouvernements successifs (parfois aussi des médias et des parents) et le manque de reconnaissance (salariale mais pas que), le fait que l’Ecole ne soutient plus les enfants qui en ont le plus besoin, que l’administration ne soutient que rarement les enseignants, que le rendement et l’administratif deviennent le plus important, et tellement d’autres réalités, font qu’il existe un conflit entre l’institution et les valeurs, l’éthique et la morale que portent les enseignants à leur fonction.”

Réforme du lycée : « Professeurs au lycée Louis-le-Grand, nous sonnons l’alerte » Tribune d’un Collectif
Des professeurs du lycée parisien dénoncent la « transformation » du métier d’enseignant, « l’appauvrissement de la formation » des élèves et les épreuves de contrôle continu « inadaptées ».”


Mila

« Les harceleurs de Mila mettent en cause la liberté d’expression, la laïcité et le droit à l’éducation » Tribune d’un Collectif
Consternés par le silence de la gauche et des voix républicaines dans l’affaire Mila, dix-huit enseignants-chercheurs, dans une tribune au « Monde », adjurent les institutions concernées, notamment les ministères de l’éducation et de l’intérieur, de « prendre des mesures claires ».”

Mila toujours privée de lycée : la Ligue de l’enseignement de l’Isère tape du poing sur la table
Quand Mila pourra-t-elle retourner au lycée ? La jeune Iséroise de 16 ans n’a plus mis les pieds dans son établissement depuis l’avalanche de menaces de mort faisant suite à ses propos critiques sur l’Islam. Une situation que dénonce la Ligue de l’enseignement de l’Isère : son président rappelle que la critique de la religion est un droit constitutionnel, et appelle la République à protéger Mila et à lui permettre de se re-scolariser rapidement.


Supérieur

Le nombre d’étudiants n’en finit plus de grimper en France
Le nombre d’étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2018-2019 a progressé de 2,1 %, à 2,7 millions, selon une étude ministérielle. Toutes les formations en ont profité, hormis les classes préparatoires et le doctorat, qui ont vu leurs effectifs diminuer.”

Apprentissage par la pratique : ça bouge dans les universités ! par Catherine Piraud-Rouet
Accompagnement à l’entrepreneuriat, apprentissage ou technologies innovantes… De la L1 au doctorat, un nombre croissant d’établissements proposent à leurs étudiants des approches concrètes et collaboratives, en complément ou en support aux enseignements académiques. Tour d’horizon non exhaustif des initiatives proposées.”

Vent de fronde dans les écoles d’architecture, où enseignants et étudiants réclament plus de moyens Par Isabelle Regnier
Après une grève administrative, les directeurs et présidents de conseils d’administration ont fini par être invités par le ministre de la culture, Franck Riester, pour deux réunions, mardi et mercredi.”


Ressources

Arrêté du 3 février 2020 fixant le programme d’enseignement moral et civique des classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Le savoir à l’épreuve du numérique : à quoi ressemblera l’école de demain ? Par Natacha Tatu
A-t-on encore besoin d’apprendre quand toutes les informations sont disponibles en un clic ? Les technologies vont-elles se substituer aux enseignants ? Un débat passionnant et passionné dans le cadre des Rencontres 2049.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko
Par Fabien Crégut

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Dossier coordonné par Jean-Pierre Fournier et Françoise Lorcerie
janvier 2020
Les migrations internationales ne font pas seulement l’actualité, elles sont le présent de notre école. Son futur aussi. Sans prêter foi aux images qui veulent faire peur, prenons-en acte. Comment faire pour accueillir des élèves de toutes origines, de tous âges et de toutes langues maternelles ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?