Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 17 mars 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 17 mars 2020

Confinement et distance — Ailleurs — Ressources — Autres infos

Mêmes tonalités qu’hier avec la technologie qui ne suit pas. On fera un petit voyage ailleurs. Il y aura une section ressources, et quelques infos diverses.


Confinement et distance

COVID-19 : comment ça va se passer pour les lycéens ?
Depuis l’annonce d’Emmanuel Macron concernant la fermeture de toutes les classes de France de la maternelle à l’université, l’inquiétude commence à monter chez les lycéens. Pourront-ils passer leur bac, comment vont-ils suivre leurs cours ?” Par Lina Waka-ceou

Ecole à la maison : un « stress test » pour l’Education nationale par Marie-Amélie Lombard-Latune
Assurer la continuité pédagogique malgré le coronavirus ​ : c’est le défi pour le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et les enseignants. Mais aussi pour l’Enseignement supérieur, logé à la même enseigne. Des solutions techniques existent pour ce télétravail. Mais elles ne sont pas très familières au monde éducatif français, qui va devoir apprendre dans les prochains jours à se passer du tableau noir et des cours en amphi.
C’est un véritable « stress test ​ » qui commence ce lundi. Il concerne près de 12 millions d’élèves, 2,7 millions d’étudiants et les 870 000 enseignants qui ne les encadreront plus dans les classes. Pour tous, débute l’expérience de l’école virtuelle, notion encore souvent bien théorique, qui, en quelques heures, est devenue très concrète. A chacun sa manière de s’organiser, se discipliner et faire preuve d’inventivité pour résister au choc. « ​La situation est totalement inédite. Les réponses sont forcément imparfaites ​ », a reconnu vendredi soir, sur France 2, Jean-Michel Blanquer
.”

Coronavirus et enseignement à distance : les enseignants s’adaptent Par Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse
Depuis lundi, les 850.000 enseignants de France vont devoir assurer les cours à distance, de la grande section de maternelle au lycée. Pour Philippe Brenier, le secrétaire départemental du SNES-FSU en Vaucluse, "il semble qu’on va vite en trouver les limites au fil des semaines".”

Coronavirus : l’enseignement à distance s’installe, malgré les dysfonctionnements
Enseignants, élèves et parents ont tenté, lundi, de s’approprier les outils numériques pour faire classe à distance. Quitte à contourner les bugs des plateformes de l’Education nationale pour passer par Whatsapp ou Snapchat. L’école à la maison pourrait durer, peut-être même jusqu’à la fin de l’année scolaire.”

Alençon. Coronavirus : l’enseignement technique à distance est impossible
Il faut se rendre à l’évidence, malgré les annonces ministérielles, il va être compliqué de maintenir un enseignement pour tous, durant le confinement pour cause de coronavirus.”

A Bordeaux, les enseignants transmettent aux élèves le travail à faire à la maison
REPORTAGE - Face à l’épidémie de coronavirus, tous les établissements scolaires dans l’Hexagone sont fermés jusqu’à nouvel ordre. A Bordeaux, les cours de récréation sont complètement désertes.”

Coronavirus : chez les enseignants, l’organisation d’un « service minimum d’accueil » pose question
Ecoles, collèges et lycées ont fermé, mais des enseignants doivent se rendre disponibles pour accueillir les enfants de soignants.” Par Mattea Battaglia

Coronavirus : "Rien ne marche, les espaces numériques sont saturés", témoigne un enseignant
"Le site plante complètement, on n’est plus en contact ni avec nos élèves, ni avec nos collègues", confie ce professeur de maths du Tarn. L’Education nationale promet une résolution rapide des pannes. L’enseignement à distance est la norme depuis lundi, pour limiter la progression du coronavirus.”

Covid-19 : le premier jour d’e-enseignement rendu compliqué par les plateformes en ligne
Ce lundi matin marquait le premier jour de fermeture des établissements scolaires. Des outils numériques sont censés être mis à disposition des élèves, cela afin de limiter la propagation du Covid-19. Ces outils de travail à distance doivent permettre de poursuivre les enseignements et d’échanger avec les professeurs. L’application Tilkee pourrait d’ailleurs permettre de s’assurer de l’assiduité de leurs élèves… encore faudrait-il que les plateformes d’e-enseignement supportent l’affluence des 12 millions d’écoliers, collégiens, lycéens, étudiants…

De la continuité pédagogique à l’enseignement à distance sur le Café pédagogique
La première journée de continuité pédagogique a été marquée par une série de pannes des espaces numériques de travail (ENT) et des plateformes privées. Quant aux sites du CNED ils ont été souvent inaccessibles. Tous ces tracas sont finalement plutôt le signe d’une évolution dont on a du mal à distinguer le terme. Alors que la perspective d’une fermeture des écoles plus longue qu’annoncé se dessine, la crise du coronavirus pourrait bien marquer l’Ecole plus profondément que ce que l’on croyait.”

Coronavirus : les débuts compliqués de l’enseignement à distance
12 millions d’enfants effectuent les cours à la maison depuis lundi 16 mars. Le ministère de l’Éducation nationale a mobilisé chefs d’établissement et enseignants pour préparer le dispositif. Était-il prêt ?” Les quelques secondes avec Philippe Watrelot au JT d’hier soir de la 2
La salle de classe a disparu à cause du coronavirus, les cours, eux, sont maintenus. Lundi 16 mars, Philippe Watrelot, professeur de sciences économiques et sociales, pensait pouvoir compter sur la plateforme mise en place par le gouvernement, Ma classe à la maison, pour parler avec ses élèves en visioconférence. Mais au moment de se connecter, le site ne fonctionne pas. "On est dans la situation que doivent vivre pas mal d’enseignants. Il faut que l’intendance suive", déplore le professeur.”

« Pour le CNED et son avenir, c’est l’épreuve du feu »
Alors que l’ensemble des élèves est désormais concerné par les fermetures d’écoles, le spécialiste des usages du numérique dans l’éducation, Bruno Devauchelle, rappelle, dans un entretien au « Monde », la fragile « culture de l’enseignement à distance » en France.” Propos recueillis par Séverin Graveleau

Les business schools déploient l’enseignement à distance Par Kira Mitrofanoff Abonnés
Face à la crise du coronavirus et à la fermeture de leur campus, certaines business schools déploient leurs formations en ligne. Une pédagogie qui s’avère parfois plus efficace que les cours en classe.”


Ailleurs

Démarrage à grande échelle du projet de l’éducation numérique ivoirien

Démarrage à grande échelle du projet « Education numérique » en Côte d’Ivoire

Au Québec Coronavirus - Questions et réponses Réseaux de l’éducation et de l’enseignement supérieur


Ressources

ACCUEIL - accompagnement des enseignants par Sophie Pons
Pour vous accompagner et vous soutenir pendant cette période particulière, que nous savons complexe pour chacun-e, nous vous proposons différentes ressources mobilisables en SVT pour préparer vos enseignements à distance.” sur le site de Créteil

Covid-19 : des ressources pour assurer « une continuité pédagogique » à la maison
En raison de la propagation du coronavirus, les établissements scolaires sont actuellement fermés. Réseau Canopé met à disposition des ressources pédagogiques pour travailler à la maison”.

Le service de presse d’Arte annonce : “En raison de la fermeture des écoles, collèges et lycées, ARTE met gratuitement ses ressources pédagogiques à la disposition des enseignants et de leurs élèves, via sa plateforme Educ’ARTE à compter du lundi 16 mars.
Tous les enseignants, dont les établissements ne sont pas encore abonnés à Educ’ARTE, peuvent s’inscrire dès aujourd’hui sur le site internet www.educarte.fr et se créer un compte. Ils recevront alors un accès et toutes les modalités pratiques pour que leurs élèves puissent y accéder à distance.”

COVID-19 : Les Éditeurs d’Éducation mettent gratuitement leurs manuels numériques à la disposition de tous les élèves
Les liens utiles.

L’école à l’heure du Covid-19 Ressources diverses et gratuites pour accompagner les élèves Le CRAP-Cahiers pédagogiques
https://www.cahiers-pedagogiques.com/-L-ecole-a-l-heure-du-Covid-19-?fbclid=IwAR254fefA6X7iboAQ1Ly1bvhHqnlaKYIxbXVrGQ-gY6ukOjd3MNifk_9XeM


Autres infos

Jean-Michel Blanquer : le bac aura lieu d’une manière ou d’une autre Publié par Sandra Ktourza
Pour ce qui est du baccalauréat, le ministre de l’Education nationale a indiqué qu’il serait bien maintenu : « Pour les élèves de terminale, je veux leur dire que bien entendu, d’une manière ou d’une autre, il y aura une session du baccalauréat. »
Pour les élèves de première, il a indiqué que le contrôle continu serait bien maintenu, et qu’ « on a de toute façon étendu cette deuxième période qui s’ouvre ces temps-ci, jusqu’au mois de juin. »

Coronavirus et enseignement à distance, « entre augmentation des inégalités éducatives et transformation pédagogique » Tribune de Pascal Plantard, Professeur d’anthropologie des usages des technologies numériques
« La crise sanitaire nous pousse à réfléchir la classe “hors la classe” » mais « risque d’amplifier les inégalités », explique Pascal Plantard, professeur d’anthropologie des usages des technologies numériques, dans une tribune au « Monde ».”

"Tout élève doit pouvoir accéder à une formation mathématique adaptée et rigoureuse." (Emmanuel Royer, CNRS) Par Clément Rocher
Emmanuel Royer est directeur adjoint scientifique de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI), un des dix instituts disciplinaires du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Au lendemain de la semaine des mathématiques, qui s’est tenue du 9 au 15 mars 2020, il établit un état des lieux de la présence des mathématiques en France.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 559 : L’aventure de la géographie
Coordonné par Christophe Duhaut et Alexandra Rayzal
février 2020
Comment faire aimer et étudier une géographie vivante, qui ait du sens, qui permette de comprendre le monde et d’y agir en citoyens actifs ? Comment, de la maternelle à l’université, faire entrer nos élèves dans les deux dimensions fonctionnelle et symbolique de l’espace à travers des démarches prospective et imaginaire ?

N° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Dossier coordonné par Jean-Pierre Fournier et Françoise Lorcerie
janvier 2020
Les migrations internationales ne font pas seulement l’actualité, elles sont le présent de notre école. Son futur aussi. Sans prêter foi aux images qui veulent faire peur, prenons-en acte. Comment faire pour accueillir des élèves de toutes origines, de tous âges et de toutes langues maternelles ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?