Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 19 novembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 19 novembre 2019

Le système — Supérieur

La revue de presse de ce week-end et de ce lundi fera un tour très large sur l’état de notre système. Il y aura également quelques infos sur le Supérieur.


Le système

Philippe Champy : « Les beaux discours de Blanquer sur la confiance ne réussiront pas à masquer cette guerre contre les professeurs qui ne dit pas son nom »
Passionnant et déterminant pour comprendre Blanquer et l’Éducation nationale : tel est l’essai de Philippe Champy Vers une nouvelle guerre scolaire : quand les technocrates et les neuroscientifiques mettent la main sur l’Éducation nationale qui vient de paraître à La Découverte.”

Les neurosciences, un plus pour l’éducation Par Caroline Beyer
“C’est l’avis du Comité consultatif national d’éthique, qui propose de se poser en arbitre dans le débat entre partisans des méthodes syllabique et globale.”
C’est un avis qui n’est pas du goût du monde des sciences de l’éducation. Alors que le camp « pédagogiste » est régulièrement mis à mal par un ministre de l’Éducation qui ne jure que par les « neurosciences », le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) se pose en arbitre. Dans un avis rendu récemment, cette instance constate que « la psychologie cognitive et les neurosciences de l’éducation » produisent des résultats qui peuvent conduire à « des recommandations pédagogiques ». Elle suggère d’appliquer une démarche « expérimentale ». Et sortir, peut-être, de débats stériles, souvent focalisés sur les méthodes de lecture.” Réservé aux abonnés du Figaro.

Alain Bouvier : Des propos iconoclastes ?
"Ce livre est un cri de colère contre les nombreuses hypocrisies qui traversent l’Education nationale et les deux bureaucraties, étatique et syndicale, chantres des statu quo". Tout est dit dans cette phrase. Les "Propos iconoclastes sur le système éducatif français" d’Alain Bouvier (Berger Levrault) proposent une vision libérale du système éducatif. C’est dire que si ces propos ont été longtemps iconoclastes ils sont aujourd’hui au pouvoir. Ce n’est pas une raison pour les ignorer. Car, à la différence de bien des girouettes du 110 rue de Grenelle, reconnaissons à Alain Bouvier de la sincérité dans ses opinions, de la constance et de l’honnêteté.”

Education nationale : fais ce que je dis… L’égalité hommes-femmes à l’Education Nationale.

Blockchain : vers une transformation inattendue du secteur de l’éducation par Emilie Vallauri
Alors que la technologie blockchain est souvent pressentie comme une révolution disruptive dans le domaine de la finance, ou encore de l’énergie, elle est beaucoup moins naturellement envisagée comme un moyen de repenser en profondeur notre système éducatif. Et pourtant, cette technologie de pointe pourrait aujourd’hui nous permettre de sécuriser et repenser la relation entre l’élève, et le système scolaire. Voilà comment.”

La nouvelle plateforme du Ministère pour ne plus perdre ses diplômes
La plateforme diplome.gouv.fr simplifie désormais les démarches. Les personnes qui le souhaitent pourront obtenir leurs diplômes certifiés directement sur la plateforme.
Ce service en ligne vise d’abord à faciliter les démarches des élèves et des anciens élèves. Il permet également aux services des rectorats compétents de pouvoir consacrer leur temps au traitement de demandes plus complexes qui nécessitent leur intervention
.”

Education : la justice ordonne l’inscription en terminale de plusieurs redoublants qui n’avaient pas d’affectation depuis la rentrée
Plus de deux mois après la rentrée scolaire, les cinq élèves n’étaient inscrits dans aucun établissement.”
Plus de deux mois après la rentrée scolaire, ils étaient toujours sans affectation. La justice a ordonné, vendredi 15 novembre, l’inscription en lycée de cinq redoublants des Hauts-de-Seine. Selon une des ordonnances que l’AFP a pu consulter, la juge des référés du tribunal administratif de Cergy-Pontoise donne huit jours à la rectrice de l’académie de Versailles pour inscrire provisoirement ces élèves en terminale pour l’année 2019-2020.” Il s’agit de l’Article D331-42, Entrée en vigueur 2016-09-01 qui concerne les élèves recalés à un examen. Rappelons que le droit au redoublement durant le parcours date de … 1982 (ministère Savary).

La grande souffrance des profs face à l’échec scolaire par Jean Ravestein Professeur des universités émérite, Aix-Marseille Université (AMU)
À l’occasion d’une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 8 214 enseignants de la maternelle à la terminale portant sur leur évaluation personnelle des causes de l’échec scolaire (ouvrage paru en 2019), nous avons été frappés par l’expression de puissants clivages entre ceux qui « vont de l’avant », et les nostalgiques d’un « ordre scolaire », à leurs yeux révolu, ainsi que par la grande souffrance de l’ensemble des professeurs face à tout ce qui les empêche de faire réussir leurs élèves.”

5 ans plus tard… ou « de l’impossibilité de généraliser l’innovation à l’École » un billet de Jean-Louis Schaff
J’aimerais revenir sur une question qui a toujours hanté mes pratiques de consultant ou de formateur et qu’un ami qui se reconnaîtra résume ainsi « comment expérimenter la généralisation plutôt que de généraliser les expérimentations ? ». Force est de constater que depuis une siècle, l’innovation, ou si on ne veut pas utiliser ce terme, de nouvelles formes de pratiques professionnelles ont toujours eu du mal à se diffuser dans l’Institution scolaire (pédagogie Freinet, etc.). Il en est de même avec toutes celles que le développement de l’utilisation de l’informatique permet de redécouvrir, de renouveler et d‘enrichir.”

Plaidoyer pour une géographie du harcèlement scolaire, Rédactrice : Bénédicte Tratnjek
"Pistes de réflexions géographiques autour de la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école (7 novembre 2019)."

En préparation du 42e colloque national de l’AFAE Alain Boissinot a rédigé ce texte : L’orientation, un projet scélérat ?
L’orientation se déploie entre deux pôles : d’un côté les intérêts (dans tous les sens du terme) de l’individu, de l’autre les besoins supposés de la société. En tant que tension entre ces deux pôles, la problématique est récente. On a longtemps considéré que l’éducation devait se limiter à préparer chaque individu au rôle qu’il était appelé, par sa naissance, à jouer dans la société. Ses souhaits ou ses aptitudes n’entraient pas en ligne de compte. Ce principe revient régulièrement sous la plume de tous les théoriciens de l’éducation, y compris ceux qui apparaissent comme les plus réformateurs. Ainsi Fénelon, auteur en 1687 d’un célèbre Traité de l’éducation des filles : « La science des femmes, comme celle des hommes, doit se borner à s’instruire par rapport à leurs fonctions ; la différence de leurs emplois doit faire celle de leurs études. »

Des lycéens sans établissement attaquent l’éducation nationale Par Violaine Morin
Six dossiers de lycéens ont été examinés, le 13 novembre, par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise dans le cadre d’une procédure en référé. Ces élèves, candidats malheureux au bac et sans affectation depuis, font valoir leur droit à redoubler.”


Supérieur

Etudiant immolé à Lyon : « un cas particulier », pour Macron
Le chef de l’Etat parle de la « fragilité » de l’étudiant de 22 ans qui s’est immolé à Lyon pour dénoncer la précarité des étudiants.”

Enseignement : la France plutôt généreuse en matière d’aides aux étudiants
Les syndicats étudiants réclament une revalorisation des aides de l’État. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a évoqué des progrès à venir. En plateau, le journaliste Simon Ricottier fait le point sur la situation.” Mais il y a des pays beaucoup plus généreux et ayant d’autres principes politiques.

Précarité étudiante. Il y a « encore de très grands progrès à faire », reconnaît Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, a reconnu ce vendredi qu’il y avait « encore de très grands progrès à faire » sur la question de la précarité étudiante.”

L’actu du sup : nouveaux campus, nouvelle marque, courts métrage et cours "online" !
Chaque semaine, l’Etudiant fait le tour d’horizon des nouveautés dans l’enseignement supérieur. Au programme ce vendredi : de nouveaux campus ouverts à Annecy et Dijon, la création de Centrale Lille Institut, un festival de courts-métrages et des cours online à l’EDHEC…

Sélection post bac : vers la fin des concours ? Quelles conséquences sur les pratiques d’évaluation des élèves en établissement ? par Bruno Magliulo
D’année en année, la liste des établissements d’enseignement supérieur qui recrutent leurs étudiants désireux d’entrer en première année post bac sur concours se réduit, au profit de procédures de sélection sur dossier, tout particulièrement du dossier Parcoursup. L’année dernière, ce fut par exemple le cas pour l’ensemble des Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) et nombre d’autres formations aux diplômes paramédicaux et sociaux.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 556 - Sujets à émotions
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
octobre 2019 Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?

N° 555 - Droits des enfants, droits des élèves
Dossier coordonné par Catherine Chabrun et Maeliss Rousseau
septembre-octobre 2019
La Convention internationale des droits de l’enfant aura 30 ans en novembre 2019. Quelles pratiques pédagogiques et quels partenariats développer pour que les enfants, y compris ceux en situation difficile à l’extérieur de l’école, soient acteurs de leurs droits, tout en respectant leurs obligations en tant qu’élèves ?