Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 9 décembre


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 9 décembre

Directeurs - Réforme - Travail et retraite - Ressources

La sortie d’un rapport est l’occasion de reparler des conditions de travail des directeurs d’école. Un autre rapport permet de scruter celles des enseignants en général. On parle aussi des retraites, de la réforme du bac.


Directeurs

On en parlait beaucoup depuis le mois de septembre et le suicide de Christine Renon.
Le ministère de l’Education nationale vient de publier une enquête sur le métier de directeur/trice d’école.
“Près de 30 0000 directrices et directeurs d’école ont répondu à une consultation en ligne du 13 novembre au 1er décembre, soit 64% de la profession. Cette enquête a été lancée après le suicide de Christine Renon, « directrice épuisée » avait-elle écrit dans une lettre bouleversante avant de mettre fin à ses jours dans le hall de son établissement à Pantin.”
Trois urgences révélées par la consultation des directeurs d’école
« La mort de Christine Renon a servi de déclencheur : à partir de la synthèse des résultats publiée hier par le ministère, une concertation avec les organisations syndicales devrait débuter le 14 janvier, dans un contexte social tendu.
La réflexion en cours doit être l’occasion de reconnaître le rôle pivot des directeurs d’établissement, à l’image de ce qu’on retrouve dans la plupart des systèmes éducatifs étrangers. On pourra faire toute les réformes de l’école qu’on veut, elles n’auront aucun impact si nous ne sommes pas capables de prendre davantage soin des femmes et des hommes qui s’engagent avec professionnalisme auprès des enfants ! »

Par contre, les personnels de l’éducation ne devraient pas se satisfaire d’une enquête menée en interne ! Le malaise est profond mais n’est pas entendu...
L’inspection générale dégage toute responsabilité de l’Education nationale dans le suicide de Christine Renon
« Un rapport de l’inspection générale diligenté après le suicide de la directrice d’école Christine Renon en septembre dédouane l’institution de la responsabilité du drame mais l’impute à une série de dysfonctionnements. Au même moment, le ministère publie les résultats d’une consultation laissant apparaître que les directeurs d’école se sentent submergés par leurs tâches administratives. Mais la rue de Grenelle réfute l’existence d’un malaise dans la profession. »

Retraites : Blanquer lance des « concertations » syndicales pour les directeurs d’école
“Le ministère de l’Education a annoncé, ce mardi, l’ouverture d’un « cycle de concertations » avec les syndicats sur la fonction de directeur d’école. Il va s’articuler avec la réforme des retraites et la promesse d’une revalorisation salariale. Le ministère assure ne pas avoir tranché la délicate question de leur statut, mais indique déjà qu’il faut renforcer leurs « capacités managériales » et alléger leurs tâches administratives.” Encore un régime "spécifique" ?


Réforme

Nouveau bac : le ministre propose des ajustements pour les « E3C »
« Dans une lettre envoyée au comité de suivi de la réforme du bac, Jean-Michel Blanquer propose des aménagements en mathématiques, français et anglais, notamment pour les épreuves du nouveau bac. »

Il est vrai que ce nouveau bac inquiète beaucoup.
"On craint un bug généralisé" : le nouveau bac inquiète des chefs d’établissement à quelques jours des premières épreuves
« La première session des épreuves communes de contrôle continu au baccalauréat doit avoir lieu à partir de la mi-janvier pour les élèves de première. »
Les élèves aussi.
Réforme du bac : « Personne n’est prêt »… Les élèves de 1re qui vont passer les premières épreuves de contrôle continu racontent
« Nous sommes une génération de cobayes »
Un climat de confusion que décrit aussi Rodrigue : « Des dates d’épreuves connues au dernier moment, les contenus des épreuves floues jusqu’à peu, une réduction du temps de l’épreuve d’histoire-géographie pour des attendus presque similaires, des épreuves placées sur les heures de spécialités, au milieu d’une journée banale… Et pour nous entraîner, de rares sujets zéros et aucune annale ».

La réforme du lycée et Parcoursup devant le Sénat
« "On me taxe de vertical. Mais le comité de suivi de la réforme (du lycée) existe. Et je suis très ouvert". Pour JM Blanquer , comme pour F Vidal, auditionnés le 8 janvier par la Commission de l’éducation du Sénat, la réforme du lycée et Parcoursup se mettent en place sans problème. Mais même si les sénateurs sont majoritairement très favorables à ces réformes, leur expérience leur a permis de soulever trois questions intéressantes. »


Travail et retraite

Réforme des retraites : 40% des professeurs des écoles grévistes jeudi, "les collègues sont mobilisés" affirme le Snuipp
« De nombreux enseignants seront présents dans les cortèges jeudi pour la quatrième grande journée de grève et de manifestations contre la réforme des retraites. Les engagements répétés du ministre Blanquer ont bien du mal à convaincre les professeurs mobilisés. »

Plus de 60 % des enseignants du public ne se voient pas exercer jusqu’à la retraite
“Le ministère de l’Education nationale vient de publier la première enquête sur le climat scolaire dans les collèges et lycées. Dans le public, à peine plus d’un enseignant sur deux - et un sur quatre en éducation prioritaire - estime que les élèves apprennent bien. Près d’un enseignant sur deux déplore ne pas avoir reçu une formation « suffisante et adaptée ».”
Éducation : les enseignants croulent sous une quantité de travail excessive
« Une récente étude dévoile les raisons du mécontentement de certains enseignants. La plupart d’entre eux se plaignent de leur charge de travail.
“6%, soit moins d’un enseignant sur deux, se sentent capables d’exercer le métier jusqu’à la retraite et même 38,5% des enseignants du secteur public. Pour 2/3 des enseignants interrogés, la quantité de travail est excessive et pour la moitié d’entre eux, il y a un problème de formation, elle n’est pas suffisante, pas adaptée. (...) 75% des professeurs des collèges de l’éducation prioritaire pensent même que les élèves n’apprennent pas bien" »

Enseignants : ces élèves qui ont marqué leur carrière
« Nous avons tous en tête un enseignant qui a marqué notre scolarité. L’académie de Montpellier inverse la perspective, en proposant à des enseignants de raconter les élèves qui les ont fait évoluer professionnellement et personnellement. » (abonnés)

Une réflexion très intéressante sur l’évolution du métier d’enseignant par Marc Bablet. Métier et professionnalisation valent mieux que mission et exécution de tâches
« Dans les projets en cours du ministre qui veut profiter de la réforme des retraites pour changer le métier d’enseignant en relation avec des rattrapages salariaux supposés, il y a, une orientation politique construite hors de toute concertation véritable.
“Cette vieille opposition entre pédagogie et didactique repose sur une vieille opposition entre le premier degré qui serait le tenant de la pédagogie et le second degré qui serait celui de la didactique. Elle est parfaitement stérile. Il est bien certain que les deux sont exigibles et que pédagogie et didactique sont dans la pratique du métier un même mouvement : En contexte d’enseignement, on ne peut penser la matière enseignée sans penser la manière de l’enseigner et on ne peut penser la manière d’enseigner indépendamment de la matière concernée. Dans l’enseignement on ne peut penser les apprentissages des élèves indépendamment de la matière concernée et on ne peut penser la matière concernée indépendamment de la manière dont on sait que les élèves apprennent. “ »


Ressources

« L’école n’est pas seule responsable de la panne de l’ascenseur social »
Tribune de Vincent Troger, maître de conférence en sciences de l’éducation
“« Avant les inégalités sociales de réussite scolaire, c’est le ralentissement économique qui limite les opportunités d’ascension sociale », rappelle le chercheur en sciences de l’éducation Vincent Troger, suite aux récents résultats du rapport PISA.”

Le livre du mois du n° 558. L’origine sociale des élèves
Patrick Rayou (dir.). Coll. Mythes et réalités, Retz, 2019
“S’intéresser à L’origine sociale des élèves, c’est être guetté par deux mythes. L’école de la République aurait tissé au fil de son existence la certitude qu’elle peut tout et, à l’inverse, l’école n’y pourrait rien tant les déterminismes sont implacables.”

Les conseillers d’orientation, Un métier impossible de Paul Lehner
“Le métier de conseiller d’orientation a changé cinq fois d’intitulé en l’espace de soixante ans. Le plus récent correspond à celui de psychologue de l’Éducation nationale. Comment expliquer cette évolution ? À quelles logiques répond-elle ? En quoi peuvent-elles nous renseigner sur les finalités des politiques éducatives en matière d’orientation ? Cet ouvrage répond à ces questions en étudiant la professionnalisation du métier de conseiller d’orientation comme le résultat d’un double mouvement : celui que produit l’histoire de l’institution qui définit son rôle, et celui qu’engendre l’histoire du groupe professionnel. Dans cette perspective, ce livre montre que l’histoire du métier de conseiller d’orientation est traversée par des enjeux idéologiques, professionnels et scientifiques permettant sans doute de mieux comprendre l’instabilité de leurs missions et de leur identité professionnelle.”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Dossier coordonné par Jean-Pierre Fournier et Françoise Lorcerie
janvier 2020
Les migrations internationales ne font pas seulement l’actualité, elles sont le présent de notre école. Son futur aussi. Sans prêter foi aux images qui veulent faire peur, prenons-en acte. Comment faire pour accueillir des élèves de toutes origines, de tous âges et de toutes langues maternelles ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?