Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 30 janvier


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 30 janvier

La rumeur pour tous - L’innovation pour tous - Les mots pour tous


La rumeur pour tous

Et ça continue encore et encore ...
Dans cette affaire, le genre farfelu a dépassé depuis plusieurs jours le stade de la théorie. On apprend aujourd’hui sur le site du nouvel Obs qu’en Seine-et-Marne, des parents hostiles au boycott ont été menacés par mails : La FCPE porte plainte.
Invité hier soir sur RTL, Jean-Paul Delahaye a dû une fois de plus préciser l’évidence et rappeler la règle de l’obligation scolaire.
Jean-François Copé de son côté a condamné les appels au boycott « C’est la double peine pour les enfants », a assuré le député-maire de Meaux sur Radio Classique et LCI, ce qui tend à prouver qu’il demeure très ambigu face à la rumeur. Au contraire, Libération et 20 minutes nous apprennent qu’un député PS a demandé de poursuivre en justice les auteurs de la rumeur et de l’appel au boycott des cours.
Le mot de la fin pour LeGorafi Théorie du genre : Les enfants demandent à leurs parents d’agir un peu plus en adulte
D’autant plus que boycotter les cours peut s’avérer dangereux comme le rappelle cette campagne australienne.

Pour redevenir sérieux rappelons que le CRAP-Cahiers Pédagogiques a publié hier une tribune appelant les pédagogues à faire reculer les idées de « ceux qui veulent divorcer de l’école républicaine »
------------------------------

L’innovation pour tous

Décloisonner les disciplines, mettre fin au bachotage et au seul mode transmissif. Un projet d’établissement d’un collège de ZEP ? Vous n’y êtes pas ! Il s’agit de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon où selon Le Monde (rubrique Economie) s’invente la pédagogie du futur.. L’article de Coralie Donas évoque aussi le Learning Lab,«  lieu de réflexion et d’expérimentation pédagogique créé par l’Ecole de management de Lyon (EM Lyon) et l’école d’ingénieurs Centrale » et encore l’ICAP (pour « innovation, conception et accompagnement pour la pédagogie ») une équipe d’ enseignants de l’université Claude-Bernard (sciences de la santé, des technologies et du sport), qui a pour mission de créer des supports pour la classes inversée. Si autant d’établissements de formation supérieure s’engagent dans les « pédagogies de demain », « nouvelles » (qui ont pour certaines plus d’un siècle d’existence / NDLR), c’est selon les acteurs intérrogés qu’« il y a dans la région un terreau favorable, avec de nombreuses start-up numériques [...] l’écosystème lyonnais est favorable à l’inventivité et aux technologies »

JPEG - 41.7 ko
Le dessin de Fabien Crégut

Et si la réussite scolaire et les pratiques pédagogique découlaient aussi de l’architecture des établissements ? C’est la question que pose aujourd’hui sur France Info Emmanuel Davindenkoff à la suite d’une revue du CIEP. Le chroniqueur conclut justement en faisant référence aux Learning Lab évoqués dans l’information précédente : « à l’évidence nos établissements sont encore majoritairement conçus comme des lieux où l’enseignement est central et pas l’apprentissage. En tout cas dans le scolaire, qui serait bien inspiré de regarder du côté du supérieur où les learning labs se multiplient, des espaces modulaires, coopératifs , qui permettent aussi bien le cours magistral – car il a toujours ses vertus – que le travail en petit groupe, des espaces aussi qui font une large place aux technologies de l’information et de la communication. »


Les mots pour tous

Dans Le Monde, Maryline Baumard est bien pessimiste en nous exposant la catastrophe précoce. Ce terme repris dans un récent rapport du think thank Terra Nova a été inventé aux Etats-Unis il y a une dizaine d’année pour qualifier l’écart de mots entendus à 4 ans entre « un enfant issu d’une famille riche et cultivée qui a entendu trente millions de mots de plus que s’il était né dans un milieu pauvre où l’urgence n’est ni de raconter des histoires, ni de lire, ni de faire la causette avec les tout-petits. » Conclusion du « groupe de pensée » : « Tant que les enfants arriveront à l’école avec de tels écarts en maniement de la langue, la mission des enseignants sera impossible » et donc « La Lutte contre les inégalités commence dans les crèches » (plutôt que de donner la priorité à l’école primaire et investir dans les ZEP ?)
Où est passé le postulat d’éducabilité ?
Il me semble que l’article oublie aussi un peu vite le rôle essentiel que l’école maternelle peut jouer si on lui en donne les moyens (pour pouvoir prendre en charge la scolarisation précoce par exemple).
Parmi les commentaires (le plus souvent lamentables / NDLR) laissés sous cet article, un a retenu mon attention : « est-ce juste de responsabiliser ainsi le milieu social, pas assez de vocabulaire etc... A qui s’adresse le système éducatif : à l’enfant de famille bourgeoise, un minimum "cultivé" ... si l’école, les enseignants s’adaptaient au lieu de pratiquer une école élitiste, pyramidale, qui vise l’Ena. L’école est-elle un ascenseur social ou une gare de triage ? ».
L’auteur de la revue de presse du jour n’étant pas un adepte des pseudos, n’en est donc pas l’auteur ... mais veut bien le cosigner.

Demain, une nouvelle revue de presse pour tous vous sera proposée par le CRAP.

Laurent FILLION


JPEG - 59.9 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Filles et garçons à l’école
Revue n°487 - fevrier 2011
L’école mixte est régulièrement mise en cause, accusée de desservir tour à tour les filles ou les garçons. La question des violences sexistes et homophobes préoccupe les acteurs de l’école. Ce dossier rend compte des débats, met en lumière l’inventivité de tous celles et ceux qui agissent en faveur de l’égalité entre filles et garçons.

Quelle pédagogie dans le supérieur ?
Hors-série n°25 - avril 2012
Publication disponible uniquement au format numérique (PDF - epub), en téléchargement depuis notre site.
Dans ce numéro, des témoignages, des articles de fond, des comptes rendus d’expériences, des « coups de gueule », qui dessinent un panorama de l’enseignement supérieur et ouvrent à la réflexion et à la discussion : comment améliorer la pédagogie universitaire ?

L’école maternelle aujourd’hui
Revue n°456 - octobre 2007
Le dossier explore ce qui se joue dans ces « petites classes » : si le « jeu » y garde droit de cité, si la socialisation demeure un des objectifs essentiels, là n’est pas le seul horizon de la maternelle, lieu des premiers apprentissages.