Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éditorial > Résister et proposer


Résister et proposer


Le CRAP a signé avec les organisations syndicales et d’autres mouvements pédagogiques une lettre ouverte au ministre qui dénonce son attitude et plaide pour une réflexion ouverte et constructive.
Dans un contexte qui entretient les oppositions réciproques, il est important que les parents gardent confiance en l’École. La circulaire du 25 août 2006 affirme à juste titre que la régularité et la qualité des relations construites avec les parents constituent un élément déterminant dans l’accomplissement de la mission confiée au service public de l’éducation. Mais les parents ne peuvent trouver leur place ni exercer leur rôle à l’école, si l’on cultive à l’envi leur angoisse et leur suspicion vis-à-vis du système éducatif, le tout relayé chaque jour par des opérations médiatiques complaisantes.
Le débat autour de la lecture s’est refermé sur l’illusion entretenue d’une méthode unique qui serait la bonne. Or rien dans les programmes n’impose la seule approche syllabique. Le ministre convoque volontiers la recherche pour appuyer son discours et ses actes, sans craindre de simplifier ou de tronquer certains propos. Or, loin des polémiques stériles et du simplisme officiel, des chercheurs reconnus (Alain Bentolila, Jean-Émile Gombert et Liliane Sprenger-Charolles) ont accepté de répondre à nos questions et montrent que le débat n’est jamais clos.
Les véritables dérives seraient-elles donc celles d’une soi-disante baisse du niveau ou de l’inefficacité d’une système coûteux ? Ou bien plutôt celles d’une pensée passéiste et frileuse ?
Résister et proposer est aujourd’hui la seule ligne de conduite possible pour défendre l’école, celle de la reconnaissance de ses personnels, de la confiance retrouvée et de la réussite de tous.

François Malliet