Accueil > Publications > Les avant-propos > Pratiques et débats


N°446 - Dossier "Le numérique à l’école"

Pratiques et débats

Par Serge Pouts-Lajus


Il y a vingt ans, les technologies d’information et de communication pour l’enseignement (TICE) faisaient leur entrée dans les écoles à la suite du plan Informatique pour tous. Au milieu des années quatre-vingt-dix, Internet a donné une nouvelle impulsion et un nouveau sens à l’informatique pédagogique. Les Cahiers s’en faisaient déjà l’écho en mars 1998, dans leur numéro 362 « À l’heure d’Internet », coordonné par Alain Jaillet. En septembre 2001, le numéro 396, « l’Odyssée des réseaux », faisait le point sur les avancées des TIC dans le système éducatif.

Aujourd’hui, le nombre d’ordinateurs atteint un niveau considéré comme suffisant dans beaucoup d’établissements. Parallèlement, une majorité de familles s’est équipée et les enseignants se sont familiarisés avec l’usage des ordinateurs. Mais la confrontation de l’école avec un objet technique instable continue de poser problème. Les promesses de bouleversements pédagogiques se dérobent sans cesse, tandis que la réalité des usages et leurs effets sur l’enseignement et l’apprentissage restent difficiles à appréhender.

Ce numéro cherche à donner une image actualisée des pratiques et des débats en cours.

Le premier constat concerne les élèves. Ils investissent les équipements familiaux et ceux de l’école et développent rapidement des capacités d’usage, mais sans lien le plus souvent avec l’activité scolaire. Avec le B2I, l’institution s’est donnée comme ambition d’aider les élèves à acquérir et à développer les compétences qui leur permettront de devenir des usagers avertis des TIC, en n’oubliant pas de reconnaître celles qu’ils possèdent déjà.

Dans les classes, les TIC continuent d’attirer des enseignants intéressés par l’innovation pédagogique. Mais la généralisation, attendue depuis plusieurs années, tarde. On observe cependant que dans les établissements où les collectivités territoriales veillent avec le plus d’attention à la qualité des équipements et à leur maintenance, des usages plus systématiques et routiniers (au bon sens du terme) commencent à se mettre en place.

Aboutissement de la tendance à la banalisation des usages, l’environnement numérique de travail (ENT) vise à être l’espace de communication en ligne des enseignants, de l’administration, des élèves et des parents au sein de l’établissement. Plusieurs expériences sont menées dans des établissements et d’autres, plus ambitieuses, au niveau régional.

Dernier thème de notre dossier, celui des communautés d’enseignants en ligne. C’est l’un des phénomènes les plus inattendus du développement des TIC dans l’éducation, même si les effets sur les pratiques de la mise en commun de ressources restent encore difficiles à cerner.

Dans le dialogue qui conclut le dossier, deux observateurs débattent des raisons qui expliquent les difficultés et les réticences de l’institution scolaire face à des technologies qui ne cessent pourtant de se renouveler et d’étendre leur influence. Ils tentent de faire la part entre les discours d’accompagnement et la réalité des usages. Certes, les bouleversements annoncés ne se sont pas produits. Les pionniers n’ont pas fait école. Mais les nouvelles sociabilités introduites par les ENT ou même les blogs continuent de provoquer l’institution scolaire.

À chacun cette année, dans son lieu de travail, de s’emparer de la question, aidé, nous l’espérons, par les réflexions, témoignages et échanges de pratiques de ce dossier.

Serge Pouts-Lajus, Éducation et Territoires.


Éducation & Territoires est un cabinet d’étude, de conseil et de formation spécialisé dans le domaine de l’éducation, notamment des politiques éducatives locales et des TICE.