Accueil > Ressources > Nous avons lu > Nos enfants ont-ils droit à l’art et à la culture ?


Recension parue dans le N°435 de septembre 2005

Nos enfants ont-ils droit à l’art et à la culture ?

Jean-Gabriel Carasso, éditions de l’Attribut, 2005.

21 août 2005

Bien sûr, personne ne répondra non à la question posée dans le titre ! Mais, nous dit l’auteur, qui a participé à la coordination du dossier des Cahiers pédagogiques sur le théâtre (n° 337), il y a beaucoup d’hypocrisie derrière certains discours ronflants en faveur de l’art et de la culture pour tous. L’éducation artistique et culturelle, expression dont J.-G. Carasso explicite chaque terme de façon claire et précise, est loin d’être au centre des préoccupations de l’institution ces toutes dernières années. Les timides progrès, marqués par le plan Arts et culture ou certains dispositifs innovants, sont plus que menacés, avec le retour en force de l’idéologie du « travail » et de la « rigueur » comme préalables et opposés au « jeu » (voir les citations de Luc Ferry reprises ici et fort significatives). L’auteur, fort de son expérience en la matière, nous livre des pistes intéressantes pour un vrai partenariat qui permette, chacun à sa place, mais chacun s’intéressant à l’objectif de l’autre, une appropriation par les élèves de la dimension culturelle, autour notamment de trois verbes clé : faire, éprouver, réfléchir, les trois moments étant indispensables. Pas de réflexion sans pratique, mais pas de pratique culturelle sans retour réflexif, et sans éducation du spectateur ou du visiteur de musée.
L’ouvrage se veut donc un « manifeste pour l’éducation artistique et culturelle » résolument optimiste, malgré les obstacles. L’auteur en appelle à une alliance entre les pédagogues et les hommes de culture, pas seulement pour « résister », mais surtout, en utilisant notamment tout ce que les textes nous permettent de faire, pour agir sur le terrain.

Jean-Michel Zakhartchouk