Accueil > Ressources > Nous avons lu > La classe branchée : Enseigner à l’ère des technologies


Recension parue dans le N° 370 de janvier 1999

La classe branchée : Enseigner à l’ère des technologies

Judith Haymore Sandholtz, Cathy Ringstaff, David C. Owyer, Paris, CNDP, 1998, 210 p

18 janvier 1999

Dans quelle mesure l’usage régulier des technologies de l’information et de la communication peut-il influencer l’enseignement et l’apprentissage ? L’objectif du programme de recherche américain ACOT (Apple Classrooms Of Tomorrow) est de répondre à cette question. L’édition française, complétée par des adresses Internet et des notes relatives au contexte nord-américain, présente au lecteur français une expérience unique. De 1985 à 1995, les élèves et les enseignants des classes ACOT furent équipés de deux ordinateurs par personne : un pour l’école et un pour la maison. Les enseignants formés à l’usage des technologies communiquèrent régulièrement les résultats de leur expérience à l’équipe de recherche ACOT. De cette base de données formidable est né un ouvrage qui propose une synthèse critique des données recueillies lors d’une étude longitudinale de dix ans. L’analyse des chercheurs est illustrée par la parole d’enseignants et d’élèves confrontés à la technologie. On rencontre ainsi des enseignants qui vont et viennent entre une pédagogie traditionnelle centrée sur l’enseignement magistral et une pédagogie individualisée centrée sur l’élève. De ces études de cas, les auteurs dégagent des constantes et proposent un modèle en cinq stades de l’évolution pédagogique des enseignants lors de l’intégration progressive de la technologie en classe (entrée, adoption, adaptation, appropriation et invention).

Les répercussions de l’informatisation des classes sur l’intérêt des élèves sont également évaluées. Les élèves sont généralement motivés, collaboratifs, créatifs et enthousiastes ("Une journée sans ordinateur c’est comme une journée sans soleil", p. 94). Pour l’enseignant, face à la prise de risque et à la créativité des élèves se posent alors le problème de l’établissement des limites et celui de la planification. La frustration d’un élève provoquée par un logiciel ne répondant pas à ses besoins est aussi redoutable. Les auteurs identifient les conditions permettant des répercussions favorables et durables de l’usage de la technologie sur l’intérêt des élèves. Il s’agit principalement d’utiliser l’ordinateur lorsqu’il est l’outil le plus approprié, de l’intégrer au programme scolaire existant et d’adapter son utilisation aux différences interindividuelles.

Dans un souci de diffuser son expérience pédagogique, l’équipe ACOT crée des centres de perfectionnement dont bénéficient plus de six cents enseignants américains. Le programme à orientation constructiviste exerce une influence positive sur l’utilisation des méthodes et ressources pédagogiques, ainsi que sur la collaboration entre enseignants, dès lors que des obstacles liés à l’insuffisance de ressources, de soutien technique et de temps peuvent être surmontés.

Pour conclure, cette étude montre que la technologie possède un potentiel pour améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, mais qu’il ne suffit pas de " brancher " les écoles pour profiter de ce potentiel. Un éclairage précieux sur les conditions nécessaires pour intégrer efficacement la technologie à la pédagogie est apporté dans cet ouvrage.


La classe branchée : le site Internet
http ://www.research.apple.com/go/acot

Le site ACOT (Apple Classrooms Of Tomorrow) offre une présentation détaillée en anglais d’une expérience d’intégration de la technologie en classe. En particulier, les 10 ans de rapports sur la mise en place et les résultats du programme ACOT sont accessibles dans la partie " Recherche ". Une visite des " Sites ACOT " nous renseigne sur les établissements impliqués dans le programme de recherche aux États-Unis, mais aussi sur l’extension internationale du programme (liens avec des sites ACOT en Suède, en Écosse, en Belgique et en Australie).

Le lien avec " Ross School District ", une école américaine affiliée au programme ACOT, donne un exemple d’utilisation de la technologie à l’école. Outre une présentation historique de l’établissement, ce site fournit des informations sur l’intégration des ordinateurs en classe, ainsi que des ressources pédagogiques. L’évolution de l’équipement technologique est décrite sur plusieurs années. Le programme du centre de développement pour les enseignants, dont l’objectif principal est l’utilisation et l’intégration des outils informatiques en classe, est présenté. Des ressources pédagogiques pour les enseignants, les élèves et les parents sont disponibles dans la bibliothèque virtuelle. Le " Studio d’apprentissage " encourage les élèves à l’exploration scientifique. Il propose diverses activités pédagogiques, de la dissection de l’il de vache à celle de la disquette, en passant par la fabrication d’un cadran solaire. Enfin, les productions des élèves sont présentées (voir la partie " Curriculum projects "). Poèmes, pages personnelles, essais littéraires et dossiers sur des thèmes étudiés dans différentes disciplines illustrent les activités d’une classe branchée.