Accueil > L’actualité vue par le CRAP > La charte de la laïcité en langage courant


N° 513 Quelle éducation laïque à la morale ?

La charte de la laïcité en langage courant

Émilie Pradel

5 mai 2014

Une proposition de traduction de la charte récemment affichée dans les écoles françaises, dans un français moins soutenu : un bon exercice pour travailler le sens de ce texte !


1 : La France c’est une République qu’on ne peut pas diviser, qui est laïque, où chaque Français citoyen est pris en compte et a le droit de voter pour donner son avis. Tous les citoyens sont égaux devant la loi, quels qu’ils soient, où qu’ils soient en France et quelles que soient leurs croyances.

2 : Comme la République est laïque, on sépare les religions et l’État. L’État ne juge pas les convictions religieuses ou spirituelles. Il n’existe pas de religion imposée par l’État.

3 : Avec la laïcité, chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Chacun peut s’exprimer librement sur ses convictions du moment qu’il respecte celles des autres et qu’il ne dérange personne.

4 : La laïcité nous permet de vivre tous ensemble en gardant nos personnalités, nos cultures.

5 : Dans chaque école, collège et lycée, les règles de la République sont respectées.

6 : La laïcité de l’école permet aux élèves d’apprendre à être eux-mêmes, à penser par eux-mêmes, à devenir citoyen (ne) s. À l’école, rien ni personne ne peut les empêcher de faire leurs propres choix.

7 : Avec la laïcité on partage tous la même culture.

8 : Grâce à la laïcité, tu peux dire ce que tu veux du moment que tu ne déranges personne à l’école et que tu respectes la République et les croyances de chacun.

9 : La laïcité, ça veut dire aussi : pas de violence, égalité entre les filles et les garçons, accepter la différence. Parce que la laïcité c’est d’abord respecter et comprendre l’autre.

10 : Tous les enseignants de l’école doivent expliquer aux élèves le sens et la valeur de la laïcité et des autres bases de la République. Ils font en sorte que tout ça soit respecté à l’école et font connaitre cette charte aux parents.

11 : À l’école, au collège, au lycée, les profs ont le droit de parler de sexualité, de drogue, de rock’n’roll, de la mort et de comment les hommes sont arrivés sur la terre. Mais ils n’ont pas le droit de donner leur avis personnel ni de forcer les élèves à changer d’avis.

12 : En cours, on peut parler de tous les sujets qui font réfléchir sur le monde qui nous entoure. Et un élève n’a pas le droit d’empêcher de parler d’un sujet parce que sa religion l’interdirait.

13 : Ce n’est pas parce qu’on croit en Dieu et qu’on respecte les règles de sa religion qu’on ne doit pas respecter les règles de l’école.

14 : L’école est laïque donc on n’a pas le droit de se vanter de sa religion.

15 : Ce sont les élèves qui font vivre la laïcité dans l’école, grâce à leurs réflexions et leurs activités.

Émilie Pradel
Professeure des écoles

Sur la librairie

 

Quelle éducation laïque à la morale ?
Que s’agit-il d’enseigner, pour ce qui ne peut se réduire à une discipline scolaire ? Dans quel objectif, entre pacification des relations et formation du jugement moral ? Qui pour le faire, dans quel cadre ? Bien des questions, et ce dossier ose dès maintenant des réponses, dans la conviction que nous touchons là à un rôle fondamental de l’école.