Accueil > Appels à contribution > Former à l’esprit critique


Former à l’esprit critique

Dossier coordonné par Aurélie Guillaume-Le Guével et Jean-Michel Zakhartchouk


En septembre 2000, les Cahiers pédagogiques publiaient un dossier intitulé « Esprit critique, es-tu là ? », à une époque où n’existaient pas les réseaux sociaux et très peu la diffusion d’informations en ligne, où le « conspirationnisme » était encore anecdotique et où les dangers d’un « doute » érigé en principe systématique assez peu répandus. Il était temps donc de remettre en chantier cette thématique, même si la question de l’esprit critique est présente dans de nombreux dossiers comme par exemple celui sur l’éducation aux médias et à l’information.

Pour ce nouveau dossier, nous lançons donc un appel à contributions autour de trois grands axes :

  • L’esprit critique à l’œuvre dans les différentes disciplines, car toutes sont concernées, mais aussi transversalement, dans le cadre notamment du socle commun et de l’EMC.
  • L’esprit critique contre l’hypercriticisme, les « vérités alternatives », le complotisme, avec surtout une demande très concrète sur les pratiques effectives : comment fait-on en tenant compte de l’âge des élèves notamment ? Comment être efficace, au-delà des bonnes intentions ?
  • L’esprit critique concerne aussi la pédagogie et la vie de l’établissement. Comment permet-on aux élèves d’exercer un esprit critique, comment articule-t-on cela avec le respect d’une autorité instaurée, celle des règles, de la Loi, celle des instances légitimes de savoir : quelle marge de manœuvre est possible, souhaitable, dans ces limites ? Dans ce contexte, il est intéressant aussi d’aborder l’esprit critique à l’œuvre ou non au sein des équipes de travail enseignantes.

Notre ambition est surtout de proposer des pistes très concrètes autour de ce vaste sujet, pas de produire des généralités et des déclarations de principe. En n’oubliant pas que former à l’esprit critique a quelque chose de paradoxal, puisqu’il s’agit au fond d’une illustration de la fameuse injonction contradictoire : « Sois autonome ! »

Envoyez vos propositions, sous la forme d’un micro-résumé de 3-4 lignes pour le 25 mai conjointement aux deux coordonnateurs (remplacer le [at] par @) :
aurelie.guillaume[at]cahiers-pedagogiques.com
jean-michel.zakhartchouk[at]cahiers-pedagogiques.com