De l’école primaire au lycée, l’enseignement de la géographie occupe une place plutôt discrète, à l’écart des grands débats. Il faut dire que la géographie a été principalement instituée comme discipline scolaire pour établir, aux côtés de l’histoire, une identité nationale et un lien civique fondés sur un passé et un territoire communs.
Or, ce modèle de citoyenneté républicain est aujourd’hui contesté. Pourquoi faudrait-il alors enseigner la géographie aujourd’hui ? Quel regard spécifique peut-elle apporter ? Ce dossier propose de multiples points de vue sur une discipline traversée d’une succession de réaménagements, rénovations et expérimentations…
Plusieurs thèmes sont proposés : l’éducation à la citoyenneté, l’éducation au développement durable, Europe/mondialisation, la construction de l‘espace géographique, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication, la formation des enseignants entre professionnalité disciplinaire et compétences transdisciplinaires… Sans oublier un regard chez nos voisins européens. Un dossier qui donne à voir la manière dont les enseignants d’aujourd’hui pensent et mettent en œuvre l’articulation entre la finalité intellectuelle de la géographie et sa finalité civique.