Que s’est-il passé dans le système éducatif français depuis la promulgation de la loi du 11 février 2005 ?
L’objectif de scolarisation de tous les élèves dans le système ordinaire, qui passe par la mise en œuvre de l’accessibilité de l’Ecole et de la continuité des parcours scolaires, implique sur un véritable renversement : c’est l’école qui devient la référence dans le cadre de l’éducation du jeune handicapé, avec ses principes, sa philosophie et ses programmes.
La nouvelle orientation donnée par la loi affirme donc que le statut d’élève est dû sans discussion possible à tout enfant ou adolescent. Cette mutation va de pair avec une recomposition complète du paysage des instances réglementaires. Des organismes disparaissent, d’autres se font jour, dont les missions ne correspondent pas terme à terme avec celles des anciens, en particulier les MDPH, Maisons départementales des personnes handicapées.
Comment ces nouvelles instances se sont-elles installées ? Comment les nouveaux acteurs que sont les enseignants référents ont-ils commencé à bâtir leur identité professionnelle ? La formation indispensable des enseignants est-elle concrètement mise en place ? Quelle est la place des AVS (auxiliaire de vie scolaire) dans ce bouleversement ?
Sans répondre définitivement à toutes ces questions, ce dossier souhaite devenir un outil d’observation de la situation actuelle de l’école devant le handicap : promesses, interrogations, débats, témoignages, et un bel optimisme !