Peut-on enseigner sans questionner le monde d’aujourd’hui et les grands problèmes qui l’agitent ? Peut-on déconnecter les savoirs enseignés des grandes questions qui préoccupent l’environnement direct ou indirect ? Comment prendre en compte aussi bien l’actualité de l’élève (comme le faisait Freinet) que l’actualité du monde ?
Lorsque l’actualité est critique – guerres, attentats, catastrophes naturelles -, l’ignorer à l’école devient impossible et vain. Mais en situation moins critique, la question de l’actualité est en fait tout aussi incontournable. La très rapide évolution technologique des dernières décennies nous impose le fait que les messages des médias structurent de plus en plus les représentations du monde de chacun de nous. Les élèves arrivent à l’école avec ces constructions, ces questions, ces croyances, ces jugements sur le monde, et ils ont besoin de savoirs de références pour leur permettre les distanciations, les organisations de la pensée et du jugement.
Ce dossier interroge toutes les facettes de cette problématique en donnant la parole aussi bien à des théoriciens de l’image (Serge Tisseron) qu’à des enseignants qui analysent comment ils prennent en compte l’actualité dans la classe.

Ce numéro est complété par un minidossier sur L’école en Angleterre, réalisé par Sylvie Abdelgaber. [ Voir la présentation de notre dossier spécial Pays à télécharger ]