Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 14 octobre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 14 octobre 2019

Voile — Fric — Ressources

Curieuse actualité éducative ! La polémique concernant le port du voile s’étend et l’argent, le nerf de la guerre, est invité notamment par le Conseil constitutionnel. Quelques ressources pour terminer.


Voile

Conseil régional : une femme voilée, l’extrême droite en furie, un enfant en larmes
Vendredi, les membres du groupe Rassemblement national au conseil régional ont quitté l’hémicycle en raison de la présence d’une femme partiellement voilée dans l’assemblée. Cette dernière accompagnait des enfants venus découvrir le fonctionnement d’une assemblée démocratique.”

Au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, un responsable du RN agresse une femme voilée Par Jean-Pierre Tenoux
Une accompagnatrice scolaire a été prise à partie par des élus du parti d’extrême droite lors d’une assemblée plénière vendredi. La présidente socialiste de la région n’exclut pas de porter plainte.”

Voile : Les propos ambigus du ministre et le Front national
Après l’agression dont a été victime une maman accompagnatrice par un élu Rassemblement national lors d’une réunion du conseil régional de Bourgogne Franche Comté le 11 octobre, on attendait la réaction de JM Blanquer. L’événement s’est déroulé durant une sortie scolaire relative à l’éducation civique et la victime était en mission scolaire. JM Blanquer s’est exprimé le 13 octobre sur BFM en des termes ambigus qui rappellent ses prises de position sur ce sujet.”

Pour Jean-Michel Blanquer, le voile islamique n’est « pas souhaitable dans la société » Le Monde avec AFP
Le ministre de l’éducation nationale a affirmé que ce que le voile « dit sur la condition féminine n’est pas conforme à nos valeurs ».”
Il a toutefois bien rappelé que la loi autorisait le port du voile dans l’espace public ainsi que lors des sorties scolaires par les femmes accompagnatrices. Mais « nous ne souhaitons pas encourager le phénomène », a ajouté le ministre, qui, déjà le mois dernier, avait condamné une affiche de la fédération de parents d’élèves FCPE défendant le droit de mères voilées de faire des sorties scolaires.”

Christian Jacob veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires
Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé lundi 14 octobre l’interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par Julien Odoul, un élu RN, qui a pris à partie une mère voilée lors d’une séance du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté vendredi.”

La droite salue le « courage » de Blanquer sur le voile
Les Républicains apportent leur soutien au ministre de l’Education qui juge que le voile n’est « pas souhaitable dans notre société ».”


Fric

Macron « déconne »-t-il en parlant d’une retraite de 1 200 euros pour les profs ? Par Luc Peillon (abonnés)

Les fonds sociaux divisés par deux en 2020
C’est une des surprises de la publication des "bleus budgétaires", ces documents destinés au parlement sur le budget 2020 détaillant les dépenses pour chaque mission de l’Etat. Le budget des fonds sociaux passe de 59 millions en 2019 à 30 millions en 2020. Et cela rappelle la même division par deux opérée entre 2006 et 2012, à une époque où JM Blanquer était déjà au ministère.”

Établissements scolaires : utilisez les fonds sociaux ! Par Delahaye Jean-Paul DELAHAYE, inspecteur général de l’éducation nationale honoraire, ancien directeur général de l’enseignement scolaire, auteur du rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire, le choix de la solidarité pour la réussite de tous »
Le budget consacré aux fonds sociaux des établissements, qui avait été porté à 59 millions d’euros par le précédent gouvernement et maintenu à ce niveau en 2018 et 2019, sera de 30,6 millions d’euros en 2020, soit une division par deux de ces crédits d’une année sur l’autre.”
Les fonds sociaux ne sont pas une aumône faite aux pauvres. Ces crédits sont délégués aux établissements par la République qui n’oublie pas que la fraternité donne tout son sens à notre devise. Ces crédits répondent à des besoins. Certes, une priorité chasse l’autre au ministère de l’éducation nationale, mais la question sociale doit échapper à ces changements de cap. Effectuer sa scolarité dans les meilleures conditions possibles est un droit que nous devons garantir à tous les élèves. Ne faisons pas d’économies sur les crédits destinés aux pauvres !

Droits d’inscription : la décision du Conseil consitutionnel soulève plus d’interrogations que de réponses par Guillaume Lecompte Boinet
Le Conseil constitutionnel vient d’entériner le principe de la gratuité de l’enseignement supérieur public. Cette décision pourrait être lourde de conséquences non seulement pour les universités, mais aussi pour les IEP ou les écoles d’ingénieurs. Autant dire qu’elle laisse dubitatifs certains de leurs dirigeants.”

Le Conseil constitutionnel acte la gratuité de l’enseignement supérieur : « Une décision majeure » salue le sénateur PCF Pierre Ouzoulias Par François Vignal
Le Conseil constitutionnel entérine le principe de la gratuité dans l’enseignement supérieur public, tout en considérant que les frais d’inscription doivent rester « modiques ». Il avait été saisi suite à la hausse des frais pour les étudiants étrangers. Mais la portée de la décision est beaucoup plus large.”

Étudiants étrangers : la décision du Conseil constitutionnel, une victoire en demi-teinte ?
Le Conseil constitutionnel a consacré, vendredi, le principe de gratuité de l’enseignement supérieur, remettant en question la hausse des frais pour les étudiants étrangers. Cette bonne nouvelle en apparence suscite tout de même des interrogations.”

Frais universitaires. Le sénateur Piednoir s’inquiète de la gratuité
Le principe de gratuité, affirmé vendredi dans une décision du conseil constitutionnel, pose selon lui la question du financement et génère une insécurité juridique.”

Droits d’inscription universitaires : un revers pour le gouvernement Par Patrick Abate, Maire de Talange (Moselle) - Ancien Sénateur de la Moselle sur son Blog : Le blog de patrick.abate
Ce 11 octobre, le Conseil constitutionnel vient de rendre une décision par laquelle il considère que « La Nation garantit l’égal accès […] de l’adulte à l’instruction […] L’organisation de l’enseignement public gratuit […] à tous les degrés est un devoir de l’État ».”

Mixité sociale dans les grandes écoles : vers des bonus aux concours pour les boursiers Par Camille Stromboni
Les directeurs des Ecoles normales supérieures, de Polytechnique, d’HEC, de l’ESCP et de l’Essec font leurs propositions au gouvernement en matière d’ouverture sociale.”


Ressources

Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur. Parcoursup 2019 : les propositions d’admission dans le supérieur Note Flash n°20 - Octobre 2019

Orientation après la seconde : les questions à se poser pour faire les bons choix
La seconde générale et technologique est un palier d’orientation encore plus stratégique depuis la réforme du lycée. Pour choisir un bac technologique ou ses spécialités de bac général, il faut donc anticiper sur le postbac et se poser les bonnes questions.”

Au delà de Pantin par Philippe Watrelot
Elle s’appelait Christine Renon, elle était directrice d’une école maternelle, elle s’est suicidée le 21 septembre sur son lieu de travail. Elle avait pris soin de le faire pendant le week-end et de mettre une petite affiche à destination de la gardienne : « ne rentrez pas et prévenez les pompiers »...
Elle avait aussi écrit une lettre de trois pages destinée à ses collègues et à sa hiérarchie, où elle détaille les raisons professionnelles pour lesquelles elle fait ce geste. Il n’y a donc pas de doute sur la signification de ce drame.
Il y a plusieurs erreurs à ne pas commettre en parlant de ce suicide
.”

Philippe Meirieu : Lettre à un jeune professeur
"On assiste à une véritable changement identitaire : un changement qui concerne la conception même du métier de professeur... Cher collègue, je crois qu’il est absolument essentiel que vous assumiez, dans ce moment particulier, une fonction de résistance". C’est à nouveau à résister que Philippe Meirieu appelle dans cette nouvelle "Lettre à un jeune professeur" (ESF Sciences humaines). Résister contre quoi ? Contre la prolétarisation du métier soumis de plus en plus à des injonctions et des contrôles. Contre la toute puissance des neuroscientifiques qui veulent dicter la pédagogie comme si la salle de classe était un laboratoire. Mais surtout Philippe Meirieu appelle à "résister pour". Pour la part profonde d’humanité qui est dans la transmission du savoir, pour ce pari sur l’avenir que font existentiellement les enseignants. Et pour cela, Philippe Meirieu aborde des questions de métier : discipline et disciplines, rapport aux élèves et aux savoirs, efficacité, relations avec l’institution. Alors que règne une ambiance particulièrement morose en ce moment dans les écoles et établissements, ce petit livre est surtout un acte d’espoir. Mais laissons Philippe Meirieu s’en expliquer…

Transformer la gouvernance de l’école Par Paul DEVIN sur son Blog : Le blog de Paul DEVIN
Service public de l’Education nationale : il serait temps que soit impulsée une transformation profonde des principes de gouvernance. C’est hélas un autre choix que porte le ministre…

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.