Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 23 avril


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 23 avril

La reprise — Témoignages — Après

Les interrogations sur la reprise ne vont pas être levées par la décision du volontariat des parents. Beaucoup de témoignages sur le vécu actuel, et une réflexion pour après.


La reprise

Ce matin
Reprise : Le ministère et le temps qui passe…
A moins de trois semaines de la réouverture des écoles et des établissements scolaires, le ministère reste étrangement inactif quand il s’agit de préparer la reprise. C’est le constat fait par les élus Fsu au CHSCT ministériel qui constatent que le groupe de travail envisagé n’est pas réuni et que la prochaine réunion avant réouverture est prévue le 5 mai, moins d’une semaine avant la réouverture.”

Sur la réouverture des écoles, le gouvernement navigue dans le flou Par Alexandre Lemarié et Olivier Faye Article réservé aux abonnés
Le plan de déconfinement présenté par le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer a pris de court Matignon. Car, au sommet de l’Etat, toutes les hypothèses sont encore à l’étude.”
Jean-Michel Blanquer n’a pas seulement pris de court les enseignants, mardi 21 avril, en dévoilant son plan de réouverture des écoles, qu’il imagine étalé sur trois semaines à compter du 11 mai, avec des rentrées différentes en fonction des degrés. Le ministre de l’éducation nationale a également suscité une forme de stupeur à Matignon, où les collaborateurs du premier ministre, Edouard Philippe, ont découvert en direct sur BFM-TV les « grands principes » (dixit l’intéressé) de ce plan de reprise « progressif ».”

Reprise des cours : l’éducation entre directives et réalité Par Stéphanie Maurice, correspondante à Lille , Stéphanie Harounyan, correspondante à Marseille , Marie Piquemal et Sheerazad Chekaik-Chaila, (à Lille) dans Libération
La reprise des cours, surtout dans les milieux populaires, apparaît nécessaire aux enseignants, mais se heurte à une foule de problèmes concrets.”

Et finalement, en milieu d’après-midi...
DIRECT. Déconfinement : le retour des élèves à l’école se fera sans obligation et sur le principe du volontariat, annonce l’Elysée
"Ce sont les parents, au final, qui décideront", a annoncé l’Elysée, lors d’une rencontre avec les élus locaux".

Coronavirus : le retour à l’école se fera sur la base du volontariat
"Face aux craintes de certains parents, l’Elysée a fait savoir ce jeudi que le retour à l’école se ferait sur la base du volontariat à partir du 11 mai."
"Certains parents l’ont déjà fait savoir : ils n’enverront pas leur enfant en classe le 11 mai, date à laquelle le gouvernement a prévu un déconfinement progressif. Face aux inquiétudes et à la suite d’ un échange entre Emmanuel Macron et les maires, l’Elysée a annoncé ce jeudi que le retour à l’école se fera sur la base du volontariat.
La reprise se fera, dit l’Elysée, suivant « trois grands principes » : « un retour à l’école progressif, concerté, adapté aux réalités », avec sans doute une priorité donnée aux « plus jeunes » et aux « enfants les plus en difficulté ». Le tout, insiste la présidence, sur la base du « volontariat des parents » : « Il n’y aura pas d’obligation du retour à l’école. Il faudra de la souplesse », martèle-t-on
."

Ce qui ne fait aggraver le flou pour organiser la reprise et pas seulement la première journée.


Témoignages

L’école à l’heure du Covid-19 Ras-le-bol par Claire Leclavier
De mon côté, le retour sur confinement n’est pas enthousiaste. Assez rapidement, moi, je me suis tue. Je me suis faite toute petite, silencieuse. Je suis rentrée dans ma coquille, confinée dans mon appartement sans balcon ni jardin. Je ne me suis pas confinée en moi-même, mais presque.”

Ecole à la maison : « Avec cet ordinateur, je vais enfin faire tous mes devoirs... »
La fracture numérique est bien là. Comment continuer l’école pour ces quelque 260 000 élèves, au sein de familles dépourvues des outils nécessaires ? Des associations se démènent pour les équiper et ainsi maintenir le lien. Reportage.”

Ces enfants que le confinement a fait grandir Par Laure Dasinieres
"TÉMOIGNAGES - Repas, tâches ménagères, activités… Loin de l’école et des copains, plus ou moins encadrés par des parents qui télétravaillent, certains ont gagné en autonomie."

Education. L’Académie de Versailles lance des défis artistiques aux élèves
L’Académie de Versailles et ses partenaires ont lancé ce mercredi 22 avril l’opération Mon printemps 2020. Objectif : développer la pratique artistique des élèves confinés.”


Après

L’Ecole d’après : Quatre questions à Benjamin Moignard
Fondateur de l’Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention (OUIEP) qui réunit des chercheurs et chercheuses qui travaillent sur les violences à l’école, le cyberharcèlement, le décrochage scolaire, le complotisme, Benjamin Moiganrd connait bien les nouvelles problématiques scolaires. Il analyse pour le Café pédagogique les effets de la crise sanitaire sur l’école.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko
Par Fabien Crégut

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…

N° 559 : L’aventure de la géographie
Coordonné par Christophe Duhaut et Alexandra Rayzal
février 2020
Comment faire aimer et étudier une géographie vivante, qui ait du sens, qui permette de comprendre le monde et d’y agir en citoyens actifs ? Comment, de la maternelle à l’université, faire entrer nos élèves dans les deux dimensions fonctionnelle et symbolique de l’espace à travers des démarches prospective et imaginaire ?