Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 13 novembre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 13 novembre 2020

Crise — Ailleurs — Ressources

Donc on ne bouge rien et l’actualité éducative est sidérée. Nous irons donc ailleurs et proposerons quelques ressources. Bon week-end


Crise

Protocole : On ne change rien
"Avec le président , nous avons décidé de maintenir inchangés au moins pour les 15 prochains jours les règles du confinement". D’emblée J. Castex a écarté le 12 novembre l’hypothèse d’une évolution du protocole sanitaire qui est pourtant attendue par la plupart des enseignants des collèges. JM Blanquer a confirmé et n’a pas plus parlé d’allègements en lycée, attendus eux aussi. Satisfait de l’évolution de l’épidémie, qui fléchit un peu, et peut-être de la faiblesse de la mobilisation du 10 novembre, le ministre fait une description de la réalité des établissements assez éloignée de la réalité et ne craint pas la colère des enseignants. Les syndicats réagissent.”

Île-de-France La Région se mobilise pour soutenir les lycées dans leur gestion de la crise sanitaire
Alors que les lycées yvelinois viennent d’obtenir la possibilité d’adopter un enseignement hybride en demi-jauge, Valérie Pécresse a annoncé une série de mesures pour accompagner les lycées face à la crise.”


Ailleurs

En Asie, l’enseignement à distance s’installe durablement
À Singapour comme à Shanghai ou Pékin, quelques-unes des meilleures écoles de commerce du monde espèrent continuer à attirer les étudiants étrangers grâce aux cours en ligne.”

L’aide supplémentaire aux élèves vulnérables se fait attendre, selon des enseignants
MONTRÉAL — Bien que de l’aide supplémentaire aux élèves vulnérables eut été promise durant la pandémie, comme des orthopédagogues, beaucoup d’enseignants l’attendent encore, affirme la Fédération autonome de l’enseignement (FAE).
Selon une consultation qu’elle a réalisée le mois dernier, à laquelle 1500 de ses membres ont participé, plus de 80 % des répondants du réseau public n’ont pas constaté d’augmentation des services offerts dans leur école depuis le début de l’année scolaire
.”

Face à la pandémie, l’enseignement à l’extérieur est-il une solution ?
Alors que le nombre de cas de COVID-19 est en forte augmentation partout au pays, pour bon nombre de gens l’enseignement dans les classes est source de crainte et d’inquiétude.” Sur Radio-Canada

Belgique : C’est officiel : la réforme de la formation initiale des enseignants est reportée d’un an

Enseignement à distance : ses manques et ses pièges, exemple en Espagne

Belgique, Bruxelles Coronavirus : la crise augmente les inégalités dans l’apprentissage
La crise sanitaire exacerbe les inégalités en termes d’apprentissage, soulignent vendredi plusieurs experts du secteur dans les colonnes du Soir.”


Ressources

Blanquer et l’équité en éducation : Leçon européenne
La France aggrave t-elle les inégalités scolaires ou les réduit-elle ? Comment évaluer l’équité des systèmes éducatifs ? La Commission européenne vient de publier un ouvrage qui aborde de nombreux critères d’organisation des systèmes éducatifs au regard de l’équité. C’est assez éclairant pour la France où on repère mieux comment certaines réformes qui vont dans le sens de l’accroissement des inégalités.”

Gamification : « on peut considérer l’enseignement comme un jeu dans lequel il faut activer les motivations » des élèves Publié par Elsa Doladille
Tuyêt Trâm Dang Ngoc, enseignante chercheuse, explique comment utiliser la gamification pour améliorer la motivation des élèves. Tuyêt Trâm Dang Ngoc est enseignante chercheuse en sciences informatiques à CY Cergy Paris Université.”

L’échappée belle d’élèves étiquetés vulnérables : des bacheliers professionnels en CPGE
The beautiful escape of students described as vulnerable : vocational baccalauréat holders enrolling in CPGE par Carine Érard, Christine Guégnard et Magali Danner, Éducation et socialisation, n° 57/ 2020
Au vu de la finalité de leur diplôme, les bacheliers professionnels peuvent paraître, aux yeux de tout à chacun, ne pas être à leur place en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Stigmatisés par un parcours dans le secondaire professionnel, ils semblent fragilisés au vu de leur profil social et surtout scolaire, en raison de son décalage avec les contenus de l’enseignement supérieur long. Pourtant, quelques-uns s’aventurent vers cette formation d’élites. Entretiens semi-directifs à l’appui, l’enjeu est de présenter les points de vue de ces jeunes considérés comme des acteurs en quête de sens dans leurs études, cherchant à mettre en cohérence leurs parcours, leurs expériences et leurs attentes. Conscients des obstacles à franchir mais sans se percevoir comme vulnérables, ces bacheliers acceptent les risques d’une telle orientation atypique : la CPGE représente l’espoir d’échapper au destin associé à la filière professionnelle qu’ils disent pourtant avoir appréciée.”

« Orientation des filles vers la science » : vers la fin des stéréotypes ? Publié par Chloé Le Dantec
L’association Femmes&Sciences propose de faire un « état des lieux » de l’orientation scientifique des filles. Un événement en ligne à ne pas manquer !
L’association Femmes & Sciences maintient son colloque 2020, qui aura lieu la semaine prochaine. Malgré le report d’une partie de l’événement, la session appelée « Orientation des filles vers la science : état des lieux et leviers » est assurée en ligne. Depuis Ada Lovelace, inventrice de la programmation, ou Marie Curie et sa découverte du radium, quels progrès ont été faits pour permettre aux jeunes filles d’accéder aux domaines scientifiques ? Et surtout, quels progrès doit-on encore faire ?

Bernard Desclaux

----------

JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

Suggestions thématiques :
N° 513 - Quelle éducation laïque à la morale ?
Dossier coordonné par Elisabeth Bussienne et Michel Tozzi
mai 2014
Que s’agit-il d’enseigner, pour ce qui ne peut se réduire à une discipline scolaire ? Dans quel objectif, entre pacification des relations et formation du jugement moral ? Qui pour le faire, dans quel cadre ? Bien des questions, et ce dossier ose dès maintenant des réponses, dans la conviction que nous touchons là à un rôle fondamental de l’école.

Hors-série numérique Travailler avec le dessin de presse
Dossier coordonné par Florence Castincaud
Juin 2018
Faire entrer le dessin de presse dans la classe : pourquoi ? Comment ? Parce que le trait de crayon est un outil alternatif pour faire entrer dans l’analyse et la réflexion, parce que le dessin génère des pratiques nouvelles, parce qu’il ne laisse personne indifférent, parce qu’il offre un vrai espace à la liberté de pensée. Mais lire et comprendre un dessin de presse, cela s’apprend ! Témoignages de professeurs, de dessinateurs, récits de pratiques et bien sûr florilège de dessins !
N° 530 - Former les futurs citoyens
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?


N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?
Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac - Jean-Charles Léon - Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF - Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.