Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 10 janvier 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 10 janvier 2020

Mobilisation — Supérieur — Inégalités — Divers

Une revue de fin de semaine assez riche, toujours marquée par la mobilisation et la réflexion sur la profession. Remarquons l’importance que prend le thème des inégalités.


Mobilisation

Education : entre 16% et 19% de grévistes pour le ministère, plus du double selon les syndicats Par Agence France-Presse
La nouvelle journée de mobilisation dans l’éducation contre la réforme des retraites se traduit jeudi par un taux de grévistes de 18,81% dans le primaire et de 16,49% dans le secondaire (collèges et lycées) selon le ministère, et de respectivement 40% et 50% d’après les syndicats.” réservé aux abonnés de Médiapart

Les portraits du jeudi, par Monique Royer Portrait d’une profession en lutte
Semaine après semaine, nos portraits du jeudi racontent un métier, ou plutôt une multitude de métiers, qui se vit intensément, une éducation qui bouge, évolue, s’adapte aux pleins et aux déliés mouvants d’une société fragile. L’enthousiasme, l’énergie, la créativité en sont des caractéristiques. Le contraste est saisissant avec les traces de malaise, voire de souffrance, laissées par des enseignants sur les réseaux sociaux, avec notamment la balise #manifvirtuelle.”

Indre-et-Loire : une directrice d’école rurale raconte son quotidien
Je crois encore à ma profession d’enseignante, mais jusque quand ? Pas jusqu’à 70 ans en tout cas ! » Comme des milliers d’autres enseignants, Nathalie (1), professeure des écoles et directrice d’une petite école rurale, sera de nouveau en grève aujourd’hui, jeudi 9 janvier, contre la réforme des retraites. « L’école restera porte close : on ne peut pas nous enlever des centaines d’euros comme ça ! », explique cette quarantenaire, qui préfère rester anonyme. Derrière ce mot d’ordre qui rejoint celui d’autres secteurs mobilisés, un ras-le-bol qui couve, jour après jour, au sein d’une profession en mal de reconnaissance. Y compris du ministre lui-même, « complètement déconnecté du terrain », selon cette enseignante.”

300 chefs d’établissements de l’enseignement catholique réunit à Angers Présentée par Thomas Cauchebrais. Trois questions à… Durée émission : 3 min
Aujourd’hui à Angers se réunissent de toute la France trois cent chefs d’établissements du premier degré pour le congrès annuel du Synadec, l’unique organisation professionnelle regroupant les directeurs d’écoles de l’enseignement catholique. L’occasion de parler de cette rencontre axée sur le numérique, mais aussi de la surcharge de travail pour les chefs d’établissements avec le directeur académique du Synadec en Maine-et-Loire et Pays de la Loire, Pierre Amar, chef d’établissement de l’école Sainte-Agnès à Angers.”

De nombreux profs mécontents de la réforme du Capes Par Marie-Estelle Pech
Ils estiment que les futures épreuves accordent trop d’importance à la pédagogie.” réservé aux abonnés

Réforme du CAPES : les professeurs de philo lancent une pétition Publié par Elsa Doladille
Une association de professeurs de philosophie a publié une pétition pour réclamer le retrait du projet de réforme du CAPES.”


Supérieur

Infochrétienne.fr reprend cet article Parcoursup, un GPS de l’orientation post-bac pas si facile à manier d’Alice Riou, Professeur Associé – Marketing et Innovation, EM Lyon. Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

Remise du 2ème rapport du Comité éthique et scientifique de la plateforme Parcoursup, Communiqué de presse - Jean-Michel Blanquer - 09/01/2020
À quelques jours de l’ouverture de la session Parcoursup 2020, le Comité éthique et scientifique de Parcoursup, instance indépendante présidée par Isabelle Falque Pierrotin, vient de remettre son rapport annuel à Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et au Parlement.”

Parcoursup 2020 : pourquoi certaines écoles ont obtenu des dérogations ? par Pauline Bluteau
Le ministère de l’Enseignement supérieur avait pourtant été formel : toutes les formations, sans exception, seront sur Parcoursup d’ici 2020. Pourtant, Sciences po Paris et 43 écoles du réseau national d’art ont bien obtenu quelques traitements de faveur. Explications.”

Guide de l’Etudiant - Etudes supérieures publié par l’Etudiant en téléchargement

Hyperconnexion en classe : la bataille n’est pas perdue par Sébastien Tran Directeur de l’École de Management Léonard de Vinci (EMLV), Pôle Léonard de Vinci – UGEI
À une époque où le digital infiltre le quotidien et les salles de classe, les chercheurs s’interrogent, voire même s’inquiètent, de cette place grandissante dans le monde de l’enseignement. D’ailleurs, quel enseignant n’a pas déjà surpris des étudiants en train de faire sur leur ordinateur des activités n’ayant aucun lien avec le cours ?
Au-delà de l’intérêt ou du désintérêt pour une matière, ces attitudes posent aussi la question des menaces sur les capacités de concentration des jeunes. Retour sur ces inquiétudes et sur quelques-unes des pistes qui se dessinent pour contrer ce phénomène
.”

L’Inrae donne naissance au plus grand organisme de recherche spécialisé en agriculture et alimentation au monde par Karine Ermenier
La fusion de l’Inra et de l’Irstea, annoncée par décrets en octobre dernier, a officiellement donné naissance le 1er janvier dernier à l’INRAE. Fort d’une communauté de 12 000 personnes et doté de plus d’un milliard d’euros, il devient par sa taille et l’étendue de ses domaines de recherche, le premier organisme de recherche spécialisé au monde en agriculture, alimentation et environnement.”

Humiliations sexuelles, homophobie, sexisme : voyage au sein des grandes écoles de commerce françaises Par Iban Rais
"Les plus grandes écoles de commerce françaises (HEC, Essec, Edhec), qui forment les élites et se disent à la pointe de la modernité, laissent prospérer les comportements indignes et dégradants, comme le montrent les films, photos et documents que nous avons récupérés.” pour abonnés

L’actu du sup : un début 2020 culturel et créatif dans l’enseignement supérieur…
Chaque semaine, l’Etudiant fait le tour d’horizon des nouveautés dans l’enseignement supérieur. Ce vendredi, culture et créativité sont à l’honneur dans les nouveaux cursus qui seront proposés en 2020 par l’ISIT, l’Efrei, l’Université Catholique de Lille et NEOMA Business School. On fait aussi un petit clin d’œil aux prépas scientifiques…


Inégalités

L’origine, le genre, le système : Comment se construisent les inégalités de réussite scolaire des enfants d’immigrés ?
Comment se combinent l’origine migratoire et le genre dans la construction des inégalités scolaires ? Dans Education & formations (n°100), Yaël Brinbaum propose une lecture fine et à jour des trajectoires scolaires des enfants d’immigrés. Les trajectoires scolaires apparaissent genrées et différenciées selon l’origine. A l’augmentation du taux de réussite, plus élevé parmi les filles, s’ajoute une forte différenciation à la fois selon l’origine, le genre, le type de baccalauréat et sa série. Surtout, Y Brinbaum donne à voir la construction de ces inégalités tout au long de la carrière scolaire de ces jeunes. Construction qui donne sa place à la famille mais aussi au système éducatif et à la société dans son ensemble.”

Avant-propos du n° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Pour que l’égalité ne soit pas qu’un slogan par Jean-Pierre Fournier, Françoise Lorcerie
Appelons-le Fofana. Après un BTS (brevet de technicien supérieur), il prépare cette année une licence professionnelle génie de l’assainissement et des systèmes de traitement des eaux. Son parrain républicain me raconte toutes les étapes, depuis la classe d’accueil jusqu’à aujourd’hui, avec en sus le saut d’obstacles pour avoir des papiers. Cette success story pourrait être une «  défense et illustration  » de l’Éducation nationale, capable de faire d’élèves étrangers des membres à part entière de la société française, professionnellement, socialement, culturellement insérés.”

Le sens de la structure inégalitaire des sociétés Par Bernard Lahire, Sociologue
La méconnaissance des inégalités participe de leur reproduction, il importe donc aujourd’hui de sortir d’une vision artificialiste. Car même quand on admet l’existence des inégalités, ce qui est loin d’être toujours le cas, on en parle comme si elles n’avaient au fond aucune espèce de conséquence sur ceux qui les vivent. Vues à hauteur d’enfant, et singulièrement quand on regarde la question scolaire, les effets cumulés des inégalités de toutes sortes apparaissent pourtant nettement, des plus matérielles aux plus culturelles.” pour abonnés


Divers

À Villeneuve-d’Ascq, les futurs enseignants ont planché sur l’enseignement de la Shoah à l’école
L’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) de Villeneuve-d’Ascq a consacré mercredi une journée de formation à l’enseignement de la Shoah. Historiens et enseignants-chercheurs se sont exprimés afin de donner aux enseignants des outils pédagogiques.” réservé aux abonnés

Lille : Comment enseigner la Shoah face au négationnisme de certains élèves
EDUCATION Face aux théories négationnistes, des professeurs ont été formés à un enseignement plus pointu du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.”
avec un dossier Négationisme

Les parents, influents conseillers d’orientation Par Elodie Chermann
Les parents jouent un rôle clé dans les choix d’études supérieures des lycéens. Leur capacité à bien conseiller leurs enfants dépend de leur connaissance du système et peut être source de conflits.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko
Par Fabien Crégut

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Dossier coordonné par Jean-Pierre Fournier et Françoise Lorcerie
janvier 2020
Les migrations internationales ne font pas seulement l’actualité, elles sont le présent de notre école. Son futur aussi. Sans prêter foi aux images qui veulent faire peur, prenons-en acte. Comment faire pour accueillir des élèves de toutes origines, de tous âges et de toutes langues maternelles ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?