Le dessin de Fabien Crégut

Beaucoup d’inquiétudes et de colère dans l’actualité éducative. A propos de l’éducation prioritaire, à propos du Grenelle des enseignants, à propos du ministre et ses méthodes.


Education prioritaire

Le ministère a mis sur sa longue table une réforme de l’éducation prioritaire. Mais cela inquiète grandement le monde éducatif, tant le ministre nous a habitué à des réformes destinées à faire des économies.

S’étouffer avec des carottes – les risques du métier
PAR JADRAN SVRDLIN
«Le ministre, empêtré dans les affaires, l’accumulation de promesses non tenues et les contrevérités, poursuit ses réformes. La dernière en date, concernant les Réseaux d’éducation prioritaire, est un moyen de plus pour bâillonner les enseignants et offrir des moyens supplémentaires à l’école privée. Comme d’habitude, le tout est enveloppé dans des discours faussement bienveillants.»

Vers une réforme de l’éducation prioritaire
«Le ministère entend atteindre les 70% d’enfants pauvres qui ne sont pas scolarisés dans des établissements classés REP.
Ce projet a été vivement critiqué dans le milieu de l’éducation prioritaire. Pour le président de l’Observatoire des zones prioritaires (OZP), Marc Douaire, il traduit «un changement de philosophie» éducative. «Vouloir sortir d’une carte de l’éducation prioritaire constitue une rupture profonde», dans la mesure où, dès son origine, «cette politique de lutte contre les inégalités ciblait non pas des établissements scolaires mais des territoires», rappelle-t-il. Il craint un risque d’effacement des mesures de «priorisation en faveur des ghettos urbains au profit des territoires ruraux et de l’enseignement privé». Sophie Vénétitay critique, quant à elle, une perte de stabilité pour les équipes enseignantes, qui ne sauront pas si le contrat ne sera pas modifié l’année suivante.»

Education prioritaire : Le gouvernement va tenter d’améliorer le dispositif via une expérimentation
“Le gouvernement va mener une expérimentation sur l’éducation prioritaire en septembre 2021 dans trois académies (Aix-Marseille, Lille et Nantes) afin de « mieux répondre à la diversité des territoires et leurs publics », a annoncé ce dimanche le ministère de l’Education.
Selon le secrétariat d’Etat à l’Education prioritaire, il faut qu’on « sorte d’une logique de zonage, du tout ou rien, pour aller vers une logique où tous les territoires peuvent accéder à l’éducation prioritaire, avec plus de justice et plus de souplesse ».”

Jean-Yves Rochex: «La réforme vise à supprimer les réseaux d’éducation prioritaire»
25 novembre 2020 Par Faïza Zerouala
“La secrétaire d’État à l’éducation prioritaire Nathalie Elimas a annoncé le lancement d’une expérimentation pour réformer son pilotage et supprimer son zonage. Jean-Yves Rochex, spécialiste en sciences de l’éducation, voit dans ces mesures annoncées le risque d’une disparition de l’éducation prioritaire.”


Polémiques

Beaucoup d’inquiétudes et de colère face aux “exigences” du ministre qui, visiblement, n’accepte ni le dialogue ni la concertation.

Première défection au Grenelle de l’Education
«Alors que le Grenelle de l’éducation doit se réunir jusqu’en février 2021, il connait sa première défection. La Cgt Education quitte cet ensemble d’ateliers. Elle ne souhaite pas cautionner des décisions “lourdes de menaces sur les statuts et les conditions de travail des personnels”. La Cgt Education et aussi la Fsu, qui reste pour le moment, décrivent des ateliers composés par le ministère de personnalités ignorant tout de l’Ecole. Des échanges décalés avec la réalité de l’école. Ou alors très directement dictés par les documents ministériels. Entre show et manipulation, le Grenelle s’avère tout sauf un lieu de négociation entre partenaires sociaux. Il s’agit plutôt de justifier une éventuelle évolution du métier d’enseignant dans le sens voulu par JM Blanquer. Du moins si le ministère arrive à la financer. Car le pompon c’est que cela ne servira peut-être à rien…»

Jean-Michel Blanquer, un ministre dans la tourmente
«Mis en cause pour son soutien au syndicat progouvernement Avenir lycéen, accusé d’avoir dilapidé des subventions publiques, le ministre de l’éducation compte autant de soutiens que de détracteurs, y compris dans la majorité.» Abonnés

Le dessin de Fabien Crégut

Le dessin de Fabien Crégut

On oublie aussi souvent les personnels de services dans les établissements scolaires.
LE COVID FAIT SES CLASSES
Agent technique à l’école : «On nous demande de nettoyer toujours plus, mais on n’est pas des robots»
Par Cécile Bourgneuf
«Chaque semaine, un acteur de cette année scolaire 2020-2021 sous le signe du Covid-19 raconte ce qui se passe derrière les murs des écoles. Aujourd’hui, Yvel raconte la pression subie au travail pour nettoyer alors que le personnel est épuisé.»

Sans commentaire !
«On découpe Samuel Paty, sans empathie» : un rappeur arrêté pour son clip aux propos ignobles
«Interpellé à Lagny-sur-Marne, l’individu est toujours en garde à vue. Il devra répondre jeudi, en comparution immédiate, des faits d’apologie du terrorisme, recel de vol et destruction par moyen dangereux pour les personnes.»


Divers

Colloque « La créativité dans le champ de l’enseignement et de la médiation : quels objets d’enseignement, quelles compétences, quels dispositifs ? »
Organisé par le laboratoire LINE – Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Éducation
“Le colloque vise à interroger la notion de créativité dans le champ de l’enseignement, de la formation et de la médiation. En particulier, il se propose de cerner, sur le plan théorique et épistémologique, ce que la notion apporte au champ spécifique des sciences de l’éducation et de la formation et comment elle s’inscrit de manière empirique dans les contextes d’enseignements effectifs : la créativité constitue-t-elle un objet d’enseignement ? Quels sont les dispositifs qui permettent, dans les différents champs disciplinaires, de la développer ?”

Sophie Mazet, la prof qui apprend aux élèves à penser par eux-mêmes
«Cette normalienne agrégée d’anglais, prof de lycée en Seine-Saint-Denis, a une obsession : aiguiser l’esprit critique des élèves. Au programme de ses ateliers d’”autodéfense intellectuelle” : précision, vigilance, respect des sources et intelligence. Elle publie la suite de sa méthode sous forme de lexique.»

Quatre problèmes de l’enseignement en ligne selon un professeur qui a démissionné d’une classe Zoom
«”Je n’ai plus envie de vous enseigner, c’est tout. J’en ai vraiment marre”, lance-t-il aux étudiants via Zoom.
“Vous allez dire que je ne vous ai rien appris. Mais ce n’est pas comme ça… c’est vous qui ne lisez pas.”
J’envisage la possibilité de démissionner et je pars”, dit-il.
Des épisodes comme celui vécu par Baldeon montrent les difficultés que rencontre le personnel enseignant avec les cours en ligne vers lesquels se sont tournés les établissements universitaires en réponse à la pandémie de Covid-19.»

Crise au ministère de la Recherche : «Cette démission a été pour moi une décision douloureuse»
Par Marie Piquemal
“Le directeur général de la recherche et de l’innovation balance sec contre la ministre, Frédérique Vidal, dans sa lettre de départ que «Libé» s’est procurée.”

Réinventer le rôle de l’État en matière d’orientation scolaire
Par Paul Lehner et Clément Pin. Sociologue et politiste, Sociologue
“Depuis début novembre, les lycéens sont invités à préparer leur projet d’orientation et à remplir leur « fiche de dialogue » avant début décembre et le premier conseil de classe. Parcoursup est maintenant entré dans les mœurs, mais les critiques des effets de la réforme du système d’orientation, notamment en termes de sélection à l’entrée de l’université, demeurent. Un détour par la socio-histoire permet d’éclairer certains points du débat, tel la persistance du rôle ambigu de l’État depuis plusieurs décennies dans la fabrique des destinées scolaires.”


Ailleurs

Loi sur l’éducation en Espagne : laïcité et régionalisme irritent les droites
«Partis de gouvernement et d’opposition se déchirent sur la nouvelle loi sur l’éducation, source de manifestations automobiles – covid oblige – dans les rues espagnoles depuis cet automne. Pour le politologue Eduardo Bayón, les polémiques suscitées par cette loi sont une énième illustration de la fracture politique qui divise le pays. Explications.»

L’enseignement catholique espagnol vent debout contre le projet de réforme éducative
Les faits «Après avoir été approuvée jeudi 19 novembre par la chambre basse du Parlement espagnol, une loi de réforme du système éducatif doit être adoptée dans les prochains jours par la chambre haute. Portée par le gouvernement de gauche, cette réforme est particulièrement critiquée par l’enseignement privé sous contrat, presque exclusivement catholique.»

Géraldine Duboz


capturelibrairie.jpg

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 513 – Quelle éducation laïque à la morale ?
Dossier coordonné par Elisabeth Bussienne et Michel Tozzi
mai 2014
Que s’agit-il d’enseigner, pour ce qui ne peut se réduire à une discipline scolaire ? Dans quel objectif, entre pacification des relations et formation du jugement moral ? Qui pour le faire, dans quel cadre ? Bien des questions, et ce dossier ose dès maintenant des réponses, dans la conviction que nous touchons là à un rôle fondamental de l’école.

Hors-série numérique Travailler avec le dessin de presse
Dossier coordonné par Florence Castincaud
Juin 2018
Faire entrer le dessin de presse dans la classe : pourquoi ? Comment ? Parce que le trait de crayon est un outil alternatif pour faire entrer dans l’analyse et la réflexion, parce que le dessin génère des pratiques nouvelles, parce qu’il ne laisse personne indifférent, parce qu’il offre un vrai espace à la liberté de pensée. Mais lire et comprendre un dessin de presse, cela s’apprend ! Témoignages de professeurs, de dessinateurs, récits de pratiques et bien sûr florilège de dessins !