Accueil > Publications > Articles en ligne > Classer et échanger des informations en ligne


Classer et échanger des informations en ligne

Christèle Guicheteau, Lyselle Fanconi

Retour d’expérience sur l’utilisation en classe du Webclasseur orientation de l’Onisep.

Christèle Guicheteau est professeure d’économie gestion option communication et organisation. Lyselle Fanconi est conseillère principale d’éducation au lycée Léonard de Vinci de Nantes. Elles présentent ici leur utilisation du Webclasseur en classe.

Pourquoi avez-vous utilisé le Webclasseur orientation ?

Parce que le conseiller d’orientation-psychologue m’avait informé de l’outil au moment de l’entrée en formation pour le bac professionnel 3 ans. Comme on démarrait cette formation j’avais aussi l’envie de démarrer avec de nouveaux outils, celui-ci me paraissait intéressant.

Qu’est-ce que vous avez trouvé d’intéressant. ?

C’est un espace collaboratif : je peux y déposer des documents, notamment pour les PFMP (périodes de formation en milieu professionnel), que les élèves peuvent utiliser de n’importe quel poste.

Comment utilisez-vous cet outil et les élèves l’utilisent ils ?

Je l’utilise en classe. Après la phase de présentation par le COP, je vais retravailler l’usage avec les élèves. Certains apprécient la messagerie, donc on va tester l’envoi de messages. Je le travaille en classe et pendant la PFMP. Quand l’élève est en entreprise il utilise également son webclasseur. En début d’année, on démarre sur des usages assez simples de partage de documents. Avec la messagerie intégrée qui permet de rester en contact, les accès ne sont pas artificiels. Les élèves y retournent pour chercher des choses. Du coup ils prennent l’habitude et le réutilisent plus facilement après.

Si vous deviez nous dire ce qui vous a plu dans l’usage du Webclasseur orientation ?

Ce que je trouve très bien c’est l’espace collaboratif, la possibilité d’échanger des documents simplement. Le fait de savoir qu’ils peuvent les consulter, qu’on peut savoir qui y accède et qui ne le fait pas, je trouve ça très bien. Il y a aussi le fait que d’autres personnes, par exemple la conseillère d’orientation-psychologue peuvent y accéder et déposer des documents.

Et pour l’orientation ?

Il y a une fonction qui est très bien c’est la documentation que l’on trouve à l’intérieur. Par exemple l’an passé, après le passage de la conseillère d’orientation-psychologue du lycée on a eu besoin d’obtenir des informations complémentaires. Et bien, les élèves me posaient des questions, ils ont trouvé avec le Webclasseur des réponses, notamment des fiches diplômes, des documentations que je ne savais pas trop à quel endroit trouver. C’était vraiment facile. Et puis il y a le lien avec les autres services comme celui des questions-réponses en ligne. Ça me semble une très bonne chose.

Entretien réalisé par Jean-François Castell, conseiller d’orientation-psychologue.

Sur Onisep.fr


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N° 538 - La parole des élèves

    Bibliographie-sitographie
  • N° 538 - La parole des élèves

    Paroles de lycéens engagés
  • N° 538 - La parole des élèves

    À Malika
  • N° 538 - La parole des élèves

    Paroles d’élèves et coconstruction des savoirs
  • N° 538 - La parole des élèves

    Des mots et des murs
  • N° 537 - Classes inversées

    Bibliographie-sitographie
  • N° 537 - Classes inversées

    En EPS, un gadget pédagogique ou un outil d’avenir ?
  • N° 537 - Classes inversées

    Les classes inversées, variété et effets différenciés
  • N° 537 - Classes inversées

    Classe inversée et décrochage scolaire
  • N° 537 - Classes inversées

    « Monsieur, j’ai pas fait mes devoirs »