Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Combat d’une documentaliste pour le respect des droits de diffusion


Ressources

Combat d’une documentaliste pour le respect des droits de diffusion

Entretien avec Alice Pretot

26 février 2020

Educ’ARTE est la ressource pédagogique de la chaîne Arte, mettant à disposition de ses établissements abonnés plus de mille vidéos issues des émissions et documentaires d’Arte, ainsi que des outils pédagogiques. Pour utiliser ces ressources, il faut d’abord les connaître. Ayant fait cette découverte, Alice Pretot, professeure documentaliste au lycée agricole de Bommes (Nouvelle-Aquitaine), a souhaité exploiter ce fonds très riche auprès de ses élèves, même si elle dispose de peu d’heures avec eux. Elle souhaite en tout cas les sensibiliser à la question des droits de diffusion... Une éducation de longue haleine, dont elle nous donne ici un aperçu.


En quoi les ressources d’Educ’ARTE vous paraissaient-elles intéressantes à explorer ? Quels contenus avez-vous exploités récemment avec vos élèves ?
Les ressources Educ’ARTE me semblent très intéressantes car elles bénéficient dès l’origine de la qualité de traitement proposé par la chaîne Arte. La validité des informations est donc indiscutable. Néanmoins, le pendant de cette grande qualité, c’est que le niveau est souvent un peu trop élevé pour les élèves (manque d’entraînement pour la concentration durable, manque de curiosité et de patience, etc.).

J’ai fait une fiche technique d’accès à Educ’ARTE (via Pronote et E-sidoc) pour mes collègues, mais je n’ai aucun retour sur leurs usages (et les élèves ne m’en parlent jamais).

En information-documentation, j’ai utilisé pour ma part deux vidéos : « Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie » avec les élèves de seconde, pour aborder la découverte des différents maillons de la chaîne du livre, et avec les élèves de première « Les routes de l’esclavage », pour enrichir leur culture sur l’esclavage et les inciter à réfléchir sur « L’esclavage moderne ».

L’éducation aux médias fait aussi partie de leurs programmes. En quoi l’utilisation des ressources Educ’ARTE peut-elle y contribuer ? Vos élèves sont-ils sensibles à l’intérêt d’utiliser des platesformes de diffusion légale ?
Sur le plan plus général de mes missions, je dois sensibiliser les usagers au respect des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle, alors que les accès à « tout », « n’importe quoi », « n’importe comment »... sont banalisés grâce aux outils numériques et de communication. Valoriser Educ’ARTE auprès des collègues et élèves, c’est aussi montrer qu’on peut respecter la loi (je pense bien sûr à Hadopi, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet) et avoir quand même accès à des documents vidéo intéressants mais surtout légaux.

Je parle bien d’une sensibilisation, car je dois avouer que les usagers sont peu convaincus de l’intérêt d’utiliser des plateformes libres de droits alors qu’il est tellement facile et banalisé de « se servir » dans ce qu’on trouve sur Internet sans se poser de questions...

Propos recueillis par la rédaction

Educ’ARTE : un usage plus éthique de la vidéo Alice Pretot souligne ici l’importance de sensibiliser les utilisateurs – enseignants et élèves – à l’usage légal de la vidéo sur internet. En effet, lorsque l’on souhaite diffuser une vidéo à un groupe d’élèves, il faut au préalable s’assurer de disposer des droits pour un tel usage : par exemple, les DVD que l’on achète dans le commerce sont destinés à un usage dans le cercle familial, et ne peuvent théoriquement pas être utilisés en classe. Un DVD avec des droits de diffusion plus larges, coûte de fait plus cher. Il apparait alors intéressant de disposer d’une vidéothèque comme Educ’ARTE, regroupant à elle seule plus de 1300 contenus, en trois langues, et dans toutes les disciplines. Au-delà de l’aspect légal, c’est un usage plus éthique que nous promouvons. Il est important que les personnes ayant contribué à l’élaboration d’une vidéo de qualité soient rétribuées justement, afin de pouvoir en vivre et de continuer à créer. En effet, si la qualité des documentaires proposés par Educ’ARTE ne faiblit pas, c’est en partie grâce à l’assurance d’une juste rétribution des acteurs de la filière. Assurer une pérennité aux contenus est également notre objectif, pour permettre à toutes et tous d’apprendre grâce à la vidéo et de jouir d’une pluralité de programmes et d’opinions, sur le long terme.

Mathilde Saxe, chargée de développement des usages à Educ’ARTE


À lire également sur notre site :
Au lycée Jehan-Ango de Dieppe, tous poètes grâce à Educ’ARTE, par Ingrid Dedecker
Gauguin, les élèves et moi, entretien avec Emilie Dibb
S’approprier le questionnement historique avec des vidéos documentaires, par Laurence Cohen
Collaborer ou résister, par Sophie Cheminade
Sacem / Éduc’Arte un partenariat pour un service enrichi, interview de Claire Giraudin

Educ’ARTE, la ressource pédagogique pluridisciplinaire de la chaîne Arte, est disponible sur abonnement des établissements, collèges ou lycées. Si votre établissement est abonné aux Cahiers pédagogiques, il bénéficie d’un tarif préférentiel. N’hésitez pas à tester gratuitement et sans engagement la ressource et à demander un devis en vous rendant sur le site http://educ.arte.tv