Compétences de contrebande

nipedu-logo-nouveau.jpgÀ la lecture de La formation buissonnière des enseignants, d’Olivier Maulini1, et en écho à un précédent article consacré au rôle du management en matière d’intelligence collective2, nous est revenue cette question : les insuffisances des pilotes pédagogiques suffisent-elles à expliquer les difficultés du monde enseignant à intégrer les logiques de l’action en équipe ? Ne seraient-ce pas plutôt les manques d’un « curriculum vitae personnel » qui empêcheraient la mise en œuvre des compétences indispensables aux dynamiques collaboratives ?

L’expression de Maulini fait clairement allusion au « curriculum caché » de Philippe Perrenoud. Pour rappel, le curriculum caché serait l’ensemble de ces compétences (cognitives, affectives et psychosociales), officiellement non prérequises mais qui, dans les faits, subordonnent les compétences pédagogiques de l’enseignant et se sont construites préalablement et hors du cadre de la formation et de l’exercice du métier.

Ces curriculums personnels, qui s’inscrivent dans les expériences de vie, les formations informelles et non formelles, agiraient tantôt comme des leviers, tantôt comme des freins à la mise en œuvre de compétences au service de pratiques d’intelligence collectives.

Dans un court article du site Character Lab, Andrei Cimpian, professeur de psychologie à l’université de New York, fustige le mythe du Lazy Genius, le « génie paresseux ». Pour illustrer sa démonstration, il met en regard les figures de Harry Potter et de Hermione Granger et se désole que la seconde (la combattive) soit réduite au rôle d’acolyte du premier (le génie paresseux). On peut dire sans risque que les bancs des Inspé (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation), comme les estrades des salles de classe, sont remplis de Harry et de Hermione. Mais que l’on soit le génie paresseux ou la combattive de l’histoire, le ou la collègue en formation initiale ne doit ses succès qu’à lui-même ou à elle-même, bien loin de toute forme d’intelligence collective.

Boucle vertueuse

Autre explication : la linéarité des parcours de la plupart des enseignants. Vous avez peut-être, comme nous, à l’esprit le dynamisme d’un ou d’une collègue en reconversion professionnelle. En particulier ces naufragés des bullshit jobs (métiers à la con, pour le dire en bon français), qui débarquent bien souvent dans la profession forts de cultures et de pratiques professionnelles dans lesquelles la confrontation, l’écoute active, la capacité à recevoir la critique de façon constructive garantissent le succès d’un projet ou d’un produit. Les enjeux liés à ce succès rendent nécessaire, dans une boucle vertueuse, de mobiliser ces compétences et donc leur consolidation.

Et, comme semble le suggérer Olivier Maulini, c’est peut-être là une des pistes à explorer pour faire entrer l’intelligence collective à l’école au service de la réussite des élèves, du développement et du bienêtre des collègues : à défaut de contraindre tous les responsables markéting quadragénaires à une reconversion forcée dans l’enseignement, pourquoi ne pas apprendre à mieux identifier, mettre en action et valoriser les compétences affectives et psychosociales des collègues et enfin sortir toutes ces compétences de la contrebande ?3

Régis Forgione, Fabien Hobart et Jean-Philippe Maitre

Article paru dans le n° 572 des Cahiers pédagogiques, en vente sur notre librairie :

 

 

Entretiens en milieu scolaire

Coordonné par Michèle Amiel et Anne-Marie Cloet-Sanchez
L’entretien est une forme d’échanges avec les élèves, les familles, les collègues, les personnels ou les stagiaires, etc. Entre souci de relation et exigence d’efficacité, son exercice montre que c’est une compétence qui peut se développer, et devenir même un réel support des apprentissages pour chacun.

Notes
  1. Paru chez De Boeck Supérieur en février 2021.
  2. « Fais ce que je dis, pas ce que je fais », dans le n° 543 des Cahiers pédagogiques.
  3. Voir : https://nipcast.com/nipedu-s9e1-voyage-dans-le-temps-liberee-delivree-et-connaissances-tacites/.