Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éduthèque, la culture au bout des doigts


N° 511 Observer en classe

Éduthèque, la culture au bout des doigts

La chronique d’é.l@b.

Lancé au salon de l’éducation, éduthèque est un portail de ressources consultables ou téléchargeables mises à disposition des enseignants. Lancé au Salon de l’éducation, éduthèque est un portail de ressources consultables ou téléchargeables mises à disposition des enseignants sur le site du ministère de l’Éducation nationale, dans le cadre de l’opération «  Faire entrer l’école dans l’ère du numérique  ».

Un portail menant vers des ressources ? Voilà qui n’est pas neuf. Mais les partenariats montés pour éduthèque sont toutefois prestigieux : avec la BnF, le centre Pompidou, l’INA, la Cité de la musique, ou lesite. tv par exemple. On en compte douze pour le moment, on en espère plus de vingt pour 2014. Ces ressources sont gratuites. Lesite. tv proposera par exemple quarante-cinq documents, renouvelés régulièrement. L’objectif est clair : il s’agit d’encourager les enseignants à utiliser les richesses en ligne, pour populariser encore le culturel en classe. Trois clics et le ballet du Bourgeois gentilhomme de Lully s’élève, assorti d’un commentaire, et les pas des danseurs s’affichent à l’écran : de quoi donner l’envie de bouger en classe pour apprendre !

Certains partenaires permettent un accès entièrement libre à des ressources jusque-là payantes : ainsi édugéo, qui offre aux enseignants une riche base de cartes et de données géographiques et un outil de croquis que les élèves pourront utiliser, puisqu’il est possible de leur créer un compte classe via éduthèque. Ou encore la Cité de la musique qui montre et commente un concert et une partition de L’Apprenti sorcier de Dukas. Et le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) qui met à disposition des enseignants pour leurs préparations de cours de multiples cartes géologiques.

Des portails de ressources, il en existe, et de très utiles, fournis, et souvent sous-utilisés. Ce qui est particulier à éduthèque, c’est son point d’entrée unique vers des ressources numériques pédagogiques éclectiques, qui concernent toutes les disciplines et tous les niveaux. Les partenaires ont également veillé à regrouper sur une seule page d’accueil l’ensemble des ressources ayant un intérêt pédagogique et dédiées au service éduthèque. Autre particularité : l’ouverture de droits pour un usage pédagogique de façon gratuite, pour le professeur et son établissement (les documents ne sont pas libres, mais on peut enfin donner des ressources aux élèves sans se mettre hors la loi, ce qui résout la contradiction dans laquelle se trouve un professeur voulant enseigner l’histoire des arts par exemple). La grande majorité des documents est téléchargeable, les captures d’écran sont autorisées.

Cette plateforme ne manque pas d’intérêt, intérêt qui s’accroitra avec le nombre de documents proposés. On espère cependant des développements dans deux sens : tout d’abord, avec la mise en place d’un moteur de recherche efficace. Ensuite et surtout, il serait très intéressant que les utilisateurs puissent contribuer au développement de la plateforme en l’enrichissant de leurs expériences et en mettant en commun les usages qu’ils auront fait des ressources.

Commander le numéro 511

http://www.edutheque.fr/accueil.html