Titre accrocheur, mais talent incontestable d’un véritable pédagogue de la psychologie cognitive pour examiner ces questions qui reviennent si souvent autour de la mémoire, de l’intelligence, du rôle des émotions et de l’affectif ou des bonnes méthodes pour apprendre.

Alain Lieury, dans cet ouvrage, reprend de manière synthétique ce qu’il a déjà écrit dans de nombreux livres autour de la mémoire, de l’intelligence, du rôle des émotions, de l’affectivité, de la perception ou de l’attention. Et cela avec un grand talent de vulgarisateur. On sait qu’on risque alors la simplification et les affirmations un peu péremptoires, mais de nombreuses pistes sont ouvertes, d’idées reçues définitivement détruites, surtout lorsqu’il s’agit de charlatanisme (de l’influence des astres à l’apprentissage pendant le sommeil) et sans doute d’invitation à prendre davantage en compte à l’école ces travaux finalement si peu connus des enseignants.

Des réponses à 90 questions sont égrenées dans ce livre, avec à la fin, pour chacune, des propositions de lecture, qui permettront d’aller bien plus loin si on le souhaite. Cela va de « comment expliquer l’oubli » à « pourquoi les objets éloignés paraissent-ils plus petits » en passant par des questions qui intéressent plus directement le pédagogue : « pourquoi apprend-on mieux en lisant qu’en écoutant ? » ou « pourquoi la lecture ne peut-elle être globale ? »

Jean-Michel Zakhartchouk