Articles

« Les mystères du cerveau » – Échos d’un colloque

La coordonnatrice du dossier « Aider à mémoriser » (n° 474) a assisté à une manifestation bien dans le prolongement de ce numéro.

Vous avez dit, vous avez pensé… “mémoriser” ?

Pour préparer cet article - dont on trouvera ici la version développée de celle parue dans le revue -, une vingtaine de lecteurs des Cahiers pédagogiques ont accepté de répondre à cinq questions d'Hélène Trocmé-Fabre.
Il ne s'agit pas d'un sondage à visée statistique mais de permettre d'approcher nos représentations, nos comportements de mémoire et nos questions aussi sur la mémoire : entre autres d'aborder quelques-uns de nos « pourquoi ? » et « comment ? ».

Mémoire, attention et rythmes scolaires

Ce qu'on sait sur les rythmes de l'enfant et du jeune nous donne-t-il des indications sur les facteurs favorables d'une part à l'attention, d'autre part à la mémorisation ? Y aurait-il des heures plus favorables, des conditions à réunir...…

Les nouveaux médias , un plus pour la mémorisation ?

Il est tentant de penser qu'une présentation multimédias de documents favorise l'apprentissage. Or, cela n'est vrai que sous certaines conditions, comme le montre ce texte qui reprend diverses études sur le sujet.
,

Comment développer les capacités de mémorisation des élèves ?

- Varier ce qui est à mémoriser Le maître aide les élèves à repérer les méthodes pour apprendre : un poème une saynète, un dialogue dont il dira l'une des répliques une histoire des événements et leur date un résumé un croquis,…
Programmation 2014-2015

La mémoire, nouvelles connaissances, mécanismes et pathologies

Avec ses quelque 100 milliards de neurones pour un poids moyen de 1400 grammes, notre cerveau est le cerbère de notre mémoire. Scientifiques, neurologues et académiciens se sont réunis en juin 2008 pour faire le point sur les nouvelles connaissances acquises dans ce domaine, tant sur les pathologies, que sur les mécanismes d'apprentissage de notre mémoire.
À voir et à écouter sur le site Canal Académie (Première radio académique francophone sur Internet).

Un secret bien gardé

On a coutume d'opposer la mémoire à l'observation et à la découverte, l'automatisme au réflexif, l'approche mécanique au libre exercice de la pensée et de l'intelligence. La critique des programmes 2008 de l'école primaire repose en partie sur cette antinomie dont le caractère réducteur est rigoureusement proportionnel à la fréquence de son usage. Il s'agit pourtant là d'une des plus grandes mystifications pédagogiques. Faire croire que ceux qui font preuve de la plus grande dextérité à raisonner, à calculer et à discourir tirent leur aisance de leur seule intelligence est habile pour qui veut perpétuer ses privilèges. Le procédé est fallacieux, mais l'illusion préserve du risque démocratique. Le travail de la mémoire doit rester secret tant qu'il faudra laisser la place aux héritiers[[Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron Les héritiers éditions de minuit, 1964.]].
Programmation 2014-2015

Etes-vous maintenant un « branché-mémoire » ?

Ce quizz est composé de 10 questions. Les réponses se trouvent aux pages indiquées dans les Cahiers ou sur le site pour les articles concernés. On trouvera aussi les extraits qui constituent des réponses complètes à ces questions... L'ensemble des réponses sont regroupées en bas de page.
memoire_apprendre.jpg

Bibliographie

1- Ouvrages les plus accessibles Cécile Delannoy Une mémoire pour apprendre Hachette Education, 2007 Cécile Delannoy L'intelligence peut-elle s'éduquer ? Hachette Education, 1992 Alain…