Articles

L’égalité des chances ou… comment ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Aujourd'hui, le paradoxe est le suivant : d'une part, la critique de l'égalité des chances est toujours aussi vive. Le concept est dénoncé comme mystificateur et illusoire, qu'il soit pris dans un sens descriptif -- faire croire que les…

L’école, l’égalité des chances, la gauche et la droite

L'égalité des chances scolaires est un objectif politique à la fois consensuel et marginal, consensuel parce qu'il réconcilie égalité et inégalités, marginal parce que sa poursuite heurte des valeurs fortes de chaque camp politique.

La réalité de l’égalité

L'égalité des chances est un idéal qui rassemble, une valeur universelle. Sa vertu est à la mesure des risques qu'elle engendre. Le cynisme politique verra dans celle-ci l'instrument du rassemblement, l'outil du consensus. L'égalité volubile masquera la discrète inéquité. On se paiera de mots pour mystifier le peuple. L'exigence éthique est fort heureusement là pour inquiéter, examiner et mettre en question l'entente cordiale résultant du sacrifice des valeurs. Elle ne se contente pas d'une image commode et séduisante qui n'appartient qu'à un monde tout en virtualité. Elle réclame l'égalité en acte, l'égalité au coeur de notre action et n'élude pas la seule question qui vaut d'être posée : Le réel est-il à la mesure de nos attentes ?

L’égalité des chances : le pire des systèmes à l’exception de tous les autres ?

Métaphore tirée de la loterie, qui masque une double inégalité, celle du départ et celle de l'arrivée, l'égalité des chances n'est pas l'égalité des droits. Elle reste néanmoins un idéal à travailler.

Que faire pour que les filles fassent des sciences ?

Trois associations de femmes scientifiques interviennent dans le secondaire pour inciter les élèves filles à vaincre les préjugés sociaux et les obstacles psychologiques qui les éloignent des études scientifiques et techniques et, plus tard, des métiers qui y correspondent.

Pour une plus juste prise en compte des handicaps

Le principe moral de justice, qui se traduit par la reconnaissance et le respect des droits de chacun, sous-tend manifestement la loi du 11 février 2005 « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Concernant l'école, il invite à mieux prendre en compte les élèves en situation de handicap, à identifier les discriminations dont ils sont l'objet et à réfléchir aux moyens d'y remédier. Ce que l'on illustrera ici à travers quelques exemples dans le domaine de l'EPS.

Le bébé de S…

Le collège Paul Jean-Louis est l’un des cinq collèges de Saint-Laurent du Maroni, une ville dont la population est « évaluée » entre 25000 et 50000 habitants. Située sur le fleuve Maroni, frontière naturelle avec le Suriname, ce qui explique la complexité des questions d'immigration, la capitale de l'Ouest Guyanais demeure isolée du reste du département. Soixante pour cent de sa population recensée est âgée de moins de 20 ans. Le troisième lycée doit ouvrir en septembre 2009 et il n'existe aucune formation post-bac à moins de 250 km.

Des pratiques pédagogiques pour réduire les inégalités

On le sait : toutes les pratiques pédagogiques ne se valent pas. Certes, aucune pratique n'abolira cette loterie qui fait naitre certains dans de beaux quartiers et d'autres dans des « zones ». Mais aucune fatalité sociale ne nous fera mettre un signe égal entre les pratiques à l'école quant à leurs résultats.
01repenser.jpg

Bibliographie et sitographie

La littérature est très abondante sur le sujet de ce dossier avec un grand nombre d'ouvrages très savants... Nous avons fait le choix de privilégier quelques ouvrages récents et faciles d'accès. Nous présentons aussi des références d'ouvrages écrits ou cités par les auteurs de ce dossier.