Articles

L’erreur orthographique, l’apprentissage implicite et la question des méthodes de lecture – écriture

L'une des craintes que suscite la réhabilitation des méthodes de lecture dites « syllabiques pures » (celles du type Boscher) a trait à l'orthographe. Comme Eveline Charmeux l'a récemment rappelé : « en lui proposant des phrases dépourvues de marques orthographiques pertinentes, on habitue l'enfant à n'attacher aucune importance à de telles marques - même lorsqu'il rencontre un texte où elles existent ». Or, les méthodes de ce type installent initialement l'enfant dans un système où l'orthographe est simplifiée à l'extrême et ce n'est peut-être pas sans conséquences pour certains enfants. Évidemment, la crainte principale que suscitent les méthodes de ce genre concerne l'accès à une lecture courante (éviter l'ânonnement !). Cependant, certains travaux récents en psychologie (ceux concernant l'apprentissage implicite) montrent que l'appropriation de l'orthographe et celle de la lecture courante ont partie liée. C'est ce thème que je développerai dans ce texte, en reliant l'apprentissage de la lecture à celui de la production d'écrit et au statut de l'erreur orthographique.
fiche_dhenin.gif

Raisonner sur l’accord des participes passés

Une démarche qui amène les élèves à réfléchir sur un point délicat de l'orthographe grammaticale en même temps que sur leur façon d'apprendre.

Question de norme, question d’affects

Dans les ratés de l'orthographe, le facteur cognitif n'est pas le seul. Regards sur les dimensions symbolique et relationnelle.

Madame l’orthophoniste, j’ai un élève dysorthographique, que puis-je faire ?

Comment les enseignants peuvent-ils prendre en compte les difficultés de leurs élèves dysorthographiques ? Le point de vue et les conseils concrets d'une orthophoniste.

L’ARO à l’école Salengro de Rezé

Les Ateliers de Réflexion Orthographique (A.R.O.) sont une démarche construite par l'équipe pédagogique de l'école ouverte des Bourseaux. C'est à partir de la lecture d'un article de Ghislaine HAAS[[« Les ateliers de négociation graphique : une cadre de développement des compétences métalinguistiques pour des élèves de cycle 3 », Repères n° 20 - Recherche-actions et didactique du français Hommage à Hélène Romian (numéro coordonné par G. Ducancel et M. Dabène)]], que l'équipe transfert cette pratique en l'intégrant dans un dispositif qui prend en compte le contrat hebdomadaire comme moment de travail personnel et la pratique du travail en petits groupes multi-âges s'appuyant sur les interactions sociales. Ce mode de regroupement des enfants est choisi parce qu'il peut être un levier pour la construction des savoirs. Il s'agit pour notre équipe de trouver comment rendre cohérent ce choix politique avec une pratique de l'orthographe.

Relis, réfléchis et le correcteur orthographique t’aidera

Comment se former à utiliser des correcteurs orthographiques ? L'auteur formalise une expérience issue du travail avec des étudiants en français langue étrangère. Un moyen d'apprendre la langue, dans une perspective de travail collaboratif.
math.gif

Y faux camp m’aime fer attends scions

Utiliser un correcteur orthographique en classe avec des élèves de cycle 3 peut se révéler décevant. Pour se prémunir contre d'éventuelles déconvenues, il semble nécessaire d'analyser a priori les potentialités et les limites de l'outil mais aussi de construire un scénario pédagogique à la fois souple et rigoureux. C'est à cette condition que l'on pourra lier étroitement apprentissages techniques et linguistiques.

Le discours SMiste, un nouveau corpus ?

Second volet de la controverse sur l'écriture texto, cet article recense la variété des supports d'écriture dont nous disposons actuellement. De nouveaux processus de production verbale écrite sont en train d'émerger mais ils ne mettent pas nécessairement la langue en péril.

MoliR, revi1 vit… il son 2vnu foo ! (« Molière, reviens vite … ils sont devenus fous ! »)

L'écriture texto, effet d'une contrainte économique, constitue une menace pour la langue écrite et la culture. Telle est la position défendue dans cet article, premier volet d'une controverse dont on lira aussi le second volet dans ce dossier.

Influence de la langue maternelle kabyle et arabe sur l’apprentissage de l’orthographe française

Certaines des difficultés des élèves de langues maternelles arabe et berbère apprenant le français écrit peuvent être mises en relation avec des différences entre les systèmes linguistiques. Comparaison des trois systèmes linguistiques et effets de leurs divergences sur l'apprentissage de l'orthographe en français.

Des références

André Angoujard (coord.), Savoir orthographier, INRP / Hachette, 1994. Les résultats de recherches-actions conduites dans les années 80 à l'INRP dans le cadre du groupe « Résolution de problèmes en français » ; avec de nombreux exemples,…