Quelles pratiques, dans le cours de français, mais aussi dans d’autres disciplines, de la maternelle au lycée, pour faire progresser tous les élèves ? Pour que chacun, même parmi les moins à l’aise avec la langue, prenne la parole, à l’oral ou à l’écrit, dans une classe et un établissement ? Pour que chacun, même parmi les plus éloignés de la culture scolaire, s’approprie la langue et la littérature pour apprendre, acquérir un pouvoir sur le monde, envisager un avenir, élargir son horizon et rencontrer l’autre ?