Comment comprendre ce qui se joue entre l’enseignant et ses élèves quand une classe devient « difficile » ? Que peut-on faire dans la classe, ou bien avec des ressources extérieures ? Comment tenir bon sur l’essentiel, les apprentissages ? Rien de simple, ni dans le diagnostic, ni dans les solutions, d’autant que c’est peut-être en remettant en question l’organisation de l’enseignement en classe que l’on pourra avancer vraiment.