Cette 10e édition aura pour thème « Le français, langue de l’aventure scientifique ». Elle sera l’occasion de célébrer le centenaire de la mort de Jules Verne et s’organisera autour de la journée de la francophonie célébrée chaque année le 20 mars à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie. La Semaine 2004 a suscité plus d’un millier d’actions.
L’objectif est de redécouvrir sa propre langue, de se l’approprier, d’en explorer la richesse. La Semaine fédère de multiples initiatives, au plan régional, national et international : ateliers, spectacles, expositions, conférences, débats…
Comme chaque année, associations, institutions, collectivités, entreprises privées, personnalités et simples particuliers sont appelées à s’impliquer pour partager le plaisir de la langue.

La Semaine est soutenue par de nombreux partenaires : l’agence de lutte contre l’illettrisme, l’association des maires de France, l’Alliance française, les chaînes du service public (TV5, Radio France et RFI), les éditions Larousse, Le Robert, la Cité des Sciences et de l’Industrie, le Centre national d’études spatiales, la RATP,…

Deux grands rendez-vous sont inscrits au programme :

Le Prix Raymond Devos de la langue française – Remis pendant la semaine de la langue française et de la francophonie, le Prix Raymond Devos est l’occasion de rendre hommage à une personnalité qui, par son œuvre, participe au rayonnement de la langue française. Ce prix a été décerné à Mohamed Fellag (lauréat 2003) et Jean-Loup Dabadie (lauréat 2004).

Les Trophées de la langue française – En hommage à Jules Verne, Les Trophées 2005 seront enregistrés au cirque d’Amiens. L’émission sera diffusée le 20 mars sur France 3 et TV5 et animée par Bernard Pivot. Les Trophées de la langue française récompensent le talent, le travail, la culture, l’humour et l’imagination de ceux qui contribuent à vivifier la langue française et à en faire un vecteur international de communication, d’éducation, de création et de culture.

Dixième édition – dix mots +1
Chaque année, dix personnalités du monde francophone choisissent chacune un mot, qui peut servir de source d’inspiration aux manifestations individuelles ou collectives : libre à chacun de leur donner vie, par écrit, en image, en musique, sur papier ou via internet.
Voici les mots de cette année :

  • Ondelette : Michel Serres (philosophe et historien des sciences – parrain de la 10e semaine )
  • Variation : Françoise Balibar (physicienne et historienne des sciences)
  • Complexité : Geneviève Berger (biophysicienne et ancienne directrice du CNRS)
  • Elémentaire : Françoise Héritier (anthropologue et professeure honoraire au Collège de France)
  • Cristal : Laurent Lafforgue (mathématicien, médaille Fields 2002)
  • Miroir : Magda Stavinschi (directrice de l’Institut d’astronomie de l’Académie roumaine)
  • Désenchevêtrement : Gérard Toulouse (laboratoire de physique théorique de l’Ecole normale supérieure et membre fondateur de l’Académie des technologies)
  • Rayonnement : Jean Dercourt (Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences)
  • Hélice : Jean-François Hébert (Président de la Cité des sciences et de l’industrie)
  • Icône : Gabriel de Broglie de l’Académie française (Président de la Commission générale de terminologie)

Pour marquer cette 10e édition, les organisateurs de la Semaine proposent de mettre à l’honneur un mot supplémentaire. Le onzième mot proposé est… Ordinateur dont on fêtera en 2005 le cinquantenaire. Il a été inventé le 16 avril 1955 par Jacques Perret, professeur de philologie latine à la Sorbonne.

Pour participer à la semaine de la langue française et de la francophonie :
– contacter la Direction régionale des affaires culturelles de sa région (Drac)
– ou se connecter au site internet http://www.dglflf.culture.gouv.fr et s’inscrire directement en ligne.

Un livret sera disponible sur demande à partir de janvier à la DGLFLF.