La question de l’enfance a pris une place considérable dans la production scientifique contemporaine. Psychologie, histoire, anthropologie, sociologie, droit, philosophie, sciences de l’éducation, sciences politiques… : toutes les sciences de l’homme se sont mobilisées massivement dans ce domaine. Mais cet accroissement formidable s’est aussi accompagné d’une fragmentation colossale des champs d’investigation et des questions en débat. D’où le sentiment d’un éclatement des savoirs, d’une certaine confusion et, au bout du compte, d’une perte de ce qui pouvait apparaître au départ comme l’espoir d’une approche globale de l’enfance. Cet éclatement et cette confusion sont ressentis, semble-t-il, de manière particulièrement vive par ceux qu’on peut appeler au sens très large les « professionnels de l’enfance ». Tous, qu’ils occupent des fonctions éducatives, culturelles, sanitaires, sociales, répressives, judiciaires, etc., sont confrontés à cette « enfance » toujours plus présente, infiniment valorisée, mais toujours plus énigmatique. Quels en sont les seuils, les étapes et les limites ? Comment la distinguer de l’adolescence et de la jeunesse ? Y a-t-il des nouveaux jalons pour le passage à l’âge adulte ?

Ce désarroi a fourni l’axe directeur d’un séminaire annuel de recherche à l’Université Paris-Sorbonne qui a accueilli d’éminents représentants des disciplines concernées. Pour en assurer la conclusion le CUIP (Comité Universitaire d’Information Pédagogique), le Collège de Philosophie et l’Équipe d’Accueil « Rationalités contemporaines « (Université Paris IV) ont uni leurs forces pour établir les conditions d’un échange autour d’une question aussi simple que redoutable : « Quels sont, selon vous, les contenus savants et les problématiques (débats, questions) que votre discipline est susceptible d’offrir comme repères essentiels et comme guides d’action aux professionnels de l’enfance ? » Cette journée d’étude a pour ambition d’y répondre.

Programme de la journée

Matinée : « À l’école »

– 9h : accueil
– 9h30 : ouverture des travaux

  • Présentation de la journée : Pierre-Henri Tavoillot (Paris IV)
  • Qu’est-ce que le CUIP et ses activités aujourd’hui : Martine Safra (IGEN)
  • Louis Cros et Gustave Monod fondateurs du CUIP / l’explosion scolaire / le collège unique, (les résistances/ les perspectives) : Jean-Paul Delahaye (IGEN)

– 10h : table ronde avec des lauréats du Prix Louis Cros et de la Bourse du CUIP, animée par Gaston Mialaret (Professeur Honoraire des Universités) :

  • Marie-Pierre Litaudon : Les abécédaires contemporains de l’enfance au regard de l’histoire du genre ;
  • Manon Pignot : Allons enfants de la patrie ? Filles et garçons dans la Grande Guerre : expériences communes, construction du genre et invention des pères (France, 1914-1920) » ;
    – Hacina Ramdani : Filles et fils d’immigrés à l’université : le cas lyonnais 1950-1990 ;

11h 30 : l’enfant à l’école, ici et ailleurs, aujourd’hui et demain, Albert Prévos (IGEN) et François Muller (Cellule innovation Rectorat de Paris).

– 12h : échanges avec la salle

– 12h45 : synthèse de la matinée : Pierre Henri Tavoillot

– 13 h : DEJEUNER LIBRE

Après midi : « Les défis d’une définition de l’enfance »

– 14h30 : table ronde

… Où en est-on des stades et des seuils ? Protéger, éduquer ou punir ? ; Que pourrait un service public de la petite enfance ? Quel rôle pour la famille ? La psychologie est-elle la science de l’enfance ? …

Avec Eric Deschavanne (Paris IV, CAS), Dominique Ottavi (Caen), Jean-Claude Quentel (Rennes) et Dominique Youf (PJJ, Rationalités contemporaines) et Pierre-Henri Tavoillot (Paris IV).

– 17h : conclusion des travaux


Lieu : Université de Paris-Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne, Paris Ve – Amphithéâtre Descartes
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Contact : cuip@cuip.fr

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Le site du CUIP