L’AFL poursuit sa réflexion sur l’école et l’éducation à partir d’une analyse qui veut rendre compte de la réalité des rapports sociaux et de l’enjeu qu’elle représente dans la lutte de classe. Dans cet esprit, le congrès d’octobre propose de s’interroger sur l’éducation “populaire”, antidote ou complément à l’éducation “nationale”, alternative à l’éducation bourgeoise ou renforcement de celle-ci, outil de lutte contre l’aliénation ou moyen de se persuader que les luttes sociales sont vaines… Des problématiques situées dans une histoire du mouvement ouvrier qui semble assoupie…

Avec la participation d’historiens, cinéastes, et du sociologue F.Poupeau.

AFL, www.lecture.org

af.lecture@wanadoo.fr