Le journal Encres Libres reprend vie à la maison d’arrêt de Montbéliard, sous l’impulsion d’une enseignante de français, Virginie Besset qui nous lance cet appel, «après être allée dans cette maison d’arrêt, le cœur apaisé, avec en tête des vers du condamné à mort de Jean Genet et quelques passages de Foucault et ce beau projet de faire écrire des détenus».

Elle souhaiterait qu’écrivains ou artistes puissent venir des rencontres poétiques ou artistiques à l’occasion.

Pour prendre contact et obtenir une version numérique du journal : vbesset@hotmail.fr