Un guide contenant 200 propositions d’écriture, bien au-delà des simples contes, puisque cela englobe les genres les plus prestigieux comme les épopées jusqu’aux plus modestes (comptines, devinettes…)

L’auteure anime des ateliers d’écriture et propose dans cet épais ouvrage une série impressionnante  (200) de manières de jouer avec les contes, mais aussi les mythes et légendes (le thème est plus vaste que le titre le suggère). Tous les âges et tous les publics peuvent être concernés. On sait combien le travail sur ce genre de textes est fécond et ouvre des perspectives les plus diverses, et combien la lecture de ces grands récits est enrichi par les activités d’écriture, imitation, pastiche, réécritures amusantes, détours vers d’autres genres, variations sur le même scénario, invention de devinettes…

Le livre passe donc en revue tout un champ de possibles et cette vaste boite à idées nous amène à explorer ce qui peut être fait avec les contes à énigmes, les contes facétieux, étiologique, licencieux… Sans oublier l’épopée d’un côté et les genres mineurs comme la comptine ou la “blague” de l’autre.

Certes, on n’attendra pas de ce livre une analyse fine et approfondie de ces genres, qui sont brièvement présentées, mais bien plutôt une méthodologie pour produire des textes. Certains d’entre eux, écrits donc en ateliers, sont publiés ici (“réalisations d’ateliers”à partir d’Andersen ou Kipling par exemple), et de nombreux conseils pratiques sont donnés. Une utile bibliographie complète l’ouvrage.

Un bon guide, qui ne peut qu’inciter à faire écrire, même si parfois le champ de ce qui est exploré parait trop vaste, mais c’est peut-être à chacun d’aller faire son marché, et tirer ce trésor inépuisable de quoi donner du sens et de la motivation à bien des élèves.

Jean-Michel Zakhartchouk