Le mensuel Alternatives Économiques consacre son dossier central de décembre 2004 à « L’échec de l’école pour tous” et détaille les mesures proposées pour lutter contre les inégalités : l’appréciation est plutôt négative. Au lieu de réduire les inégalités, les pratiques de la majorité des enseignants et l’orientation les renforcent, et l’effort en direction des publics les moins favorisés demeure faible.
Certaines mesures du plan Fillon, dont l’origine remonte en réalité plutôt au précédent gouvernement et à Jack Lang en particulier, vont même accroître les inégalités sociales : la mise en place de la nouvelle troisième par exemple.

Le dossier dans son ensemble offre une analyse nuancée et complète, étayée par des statistiques, avec des articles sur le niveau (qui monte toujours), une analyse des accusations portées contre l’école qui serait responsable, en partie, du chômage, et une proposition : puisque le nombre d’élèves a explosé entre la Seconde Guerre mondiale et le milieu des années 90, et que maintenant le mouvement semble à l’arrêt, s’il était temps de passer à la qualité ?

Le site d’Alternatives économiques (achat au numéro et abonnement en ligne ) :
http://www.alternatives-economiques