Éduquer, c’est politique

La 3ème Biennale internationale de l’éducation nouvelle s’achève avec la conférence de clôture par Philippe Meirieu et Laurence De Cock. Participants l’une et l’autre comme témoins, ils ont tissé des liens entre le propos introductif de Bernard Charlot et leurs picorages dans les échanges. De la cinquantaine d’ateliers et des vingt débats de ces quatre journées, ils ont dégagé quelques enjeux majeurs pour la poursuite de la convergence des mouvements de l’éducation nouvelle.
,

La twictée, une dictée à l’heure numérique

Apprendre l’orthographe via les réseaux sociaux, est-ce bien sérieux ? Non seulement c’est sérieux, mais c’est, semble-t-il, efficace également en termes de motivation à apprendre, à coopérer, à s’engager. En témoigne ici une expérience orthonumérique tout à fait singulière.
,

Un espace souple pour les moulins à paroles

Le numérique, ce n’est pas juste un outil mobile, c’est avant tout une occasion de concevoir des situations d’apprentissage qui, à leur tour, deviennent mobiles et s’inscrivent alors dans la lignée des pédagogies actives et coopératives. Un exemple de ces situations nouvelles : les Moulins@Paroles.
,

Freinet dans tous ses états

Ils sont tous deux enseignants. Ghislain Dominé, professeur d’histoire-géographie, exerçait dans le nord de la France, en collège, dans une cité scolaire difficile. Anne Andrist, professeure des écoles spécialisée, exerce en Suisse francophone dans une fondation pour élèves à besoins particuliers. Dans sa classe, des élèves présentent des troubles des apprentissages. Anne et Ghislain ont choisi le dialogue pour revenir sur leur projet de correspondance et de coopération via les réseaux sociaux, qui s'est déroulé sur plusieurs mois.
,

Pour une culture de l’horizontalité

Le numérique induit de nouvelles donnes relationnelles et hiérarchiques. L'auteur revient sur ces changements d’ordre humain.
,

La ruche de la diversité

La petite section de maternelle est bien souvent la première porte que l’on ouvre sur l’école. Dans sa maternelle nichée sur les pentes de la butte Montmartre, Véronique Favre enseigne aux petits et pose toute son exigence dans les fruits de la diversité. Rencontre avec une professeure des écoles qui donne à voir et à partager les premiers apprentissages scolaires d’une classe aux origines mêlées.
,

Pour mieux lire

Enseignant en CM2 à Paris, l'auteur travaille dans un quartier où la langue parlée à la maison est souvent autre que le français, dans une école qui passera en réseau d'éducation prioritaire à la prochaine rentrée. La prise de parole, le vocabulaire et l’entrée en lecture sont des soucis prioritaires.
,

« L’ordinateur lui a permis d’entrer dans l’écriture et la lecture »

Julie, 11 ans, handicapée sur le plan du langage et de la motricité, a été scolarisée cinq années en maternelle, puis en CLIS (classe pour l'inclusion scolaire) à l'école élémentaire. Elle démarre cette année sa scolarité secondaire en ULIS (unité localisée pour l'inclusion scolaire). Pour sa mère, l'utilisation des outils informatiques est un atout indiscutable, qui a permis à Julie de faire des progrès importants.
,

Geek et pédagogue

e numérique pour apprendre et coopérer, vous en rêviez ? Via sa twittclasse de CE1/CE2, François Lamoureux l'a fait. Sylvain Connac nous ouvre ici un petit coin de fenêtre sur cette classe.
,

Le chant des abeilles

RObeeZ, c’est la contraction de deux mots: « robot » et « bzz », comme le chant des abeilles. C’est aussi le nom d'un projet numérique et scientifique dont l’intérêt est double : il associe développement professionnel de l’enseignant et apprentissages interdisciplinaires pour les élèves.
,

Photographie numérique instantanée

L'auteur, observateur des pratiques numériques, a accepté de relire ce dossier et d'en ressortir quelques idées fortes, optimistes et encourageantes.
,

Les jeux sur tablette : quels apprentissages ?

Voici deux exemples d'activités d’apprentissage à caractère ludique à partir de tablettes numériques. Les auteurs présentent leurs impacts sur les pratiques d'enseignement et les conditions d’un véritable bénéfice numérique.
,

Qu’apprend-on avec un jeu sérieux ?

Les jeux sérieux modifient de manière importante le format scolaire : ce n'est plus la souffrance et l'effort qui guident les apprentissages, mais le plaisir de chercher par soi-même et avec d'autres. Ce compte rendu de séquence nous donne à voir ce qui se passe et ce qui s'apprend au sein d'une classe engagée, dans un jeu numérique convoquant des savoirs sur la physique des éléments.