dmap_48-8565139_2-3555614_15.png

Le collectif Pour l’aggiornamento de l’histoire et de la géographie organise une journée d’études :

Bousculer la nation ?

Le samedi 14 avril 2012
à la salle des fêtes de la mairie,
2 place Baudoyer – 75004 Paris

dmap_48-8565139_2-3555614_15.png

– Programme :

Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

9h45 : Accueil des participants et présentation de la journée d’études par Laurence De Cock et Patricia Legris
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

10h30 : «“Histoire de France” et identité nationale» (Suzanne Citron, auteure du Mythe national)
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

11h00 : «Quand les grands hommes de la nation décident. Les apports des sciences sociales pour renouveler l’enseignement de l’histoire politique» (Patricia Legris, professeure à l’IUFM de Champagne-Ardenne)
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

11h30 : «Une géographie critique du territoire nationale est-elle possible ?» (Cécile Gintrac, professeure en CPGE à Enghien, et Sarah Mekjian, maitre de conférences en géographie, université Pierre Mendès France, Grenoble).
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

12h00 : «Géographie de l’éveil et aggiornamento» (Micheline Roumegous, ancienne professeure d’IUFM).
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

12h30-13h00 : Débat avec la salle
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

Pause-déjeuner
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

14h30 : «Bousculer l’éducation nationale ? L’expérience des classes nouvelles (1945-1952)» (Antoine Savoye, professeur des universités en sciences de l’éducation à Paris VIII)
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

15h00 : «La doxa tyrannique de l’identitaire et l’élémentation de l’histoire qui la disqualifie» (Charles Heimberg, professeur en didactique à l’université de Genève)
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

15h30-16h30 : Débat
Programmation 2014-2015

Programmation 2014-2015

16h30 : «Bousculer l’enseignement de l’histoire, quels enjeux ? Quels possibles ?» (Laurence De Cock, professeure en lycée à Nanterre).

– Pour tout renseignement, contacter Patricia Legris ou Laurence De Cock